Monday, February 24, 2014

Formations de Yoga à Paris - Hatha et Ashtanga Vinyasa

JUILLET & AOUT 2014 - DEUX FORMATIONS A PARIS

Pour la première fois Samyak Yoga organise deux formations intensives de Yoga:

Juillet 2014 - Hatha Yoga
Août 2014 - Ashtanga Vinyasa

Nous sommes très heureux de les organiser, ce seront nos deux premières formations en français. Les manuels seront en français, même si les pratiques seront données en anglais, il y aura une traduction simultanée en Français. Les pratiques que je donnerai seront elles en français.

Yogi Trupta viendra en France pour la première fois.


Donc la question que vous pouvez poser "okay il vient en France pour dispenser une formations de Yoga, très bien, mais en France nous avons aussi des formations de Yoga".

La réponse est ABSOLUMENT ! Il y a de très bonnes formations en France, à chaque fois qu'un étudiant me demande où il peut faire sa formation à Paris je le redirige automatiquement chez Gérard Arnaud car c'est avec lui que j'ai fait ma première formation.

L'idée est de faire venir le Yoga dans son élément le plus pur et le plus simple. L'enseignement que dispense Trupta est basé sur la générosité et le partage. Non pas que vous ne trouverez pas la même chose en France, mais le fait est que pour moi son enseignement est unique (et je ne dis pas ça parce que maintenant je fais partie de Samyak - en même temps il est important de croire les gens avec qui on travaille).

Alors qu'est-ce que cette formation a de spéciale ? Tout d'abord elle porte sur l'enseignement, durant la formation l'étudiant apprendra à préparer, donner un cours de yoga et dès le deuxième jour de formation il donnera son premier cours de yoga.

Ensuite l'ajustement des postures prend une place très importante dans les Formations. Nous ne nous contentons pas de visiter une ou deux postures mais TOUTES les postures de la série Hatha Yoga et Ashtanga Vinyasa. Pour l'Ashtanga Vinyasa nous respectons l'enseignement tel qu'il est dispensé à Mysore et aussi par Sharath


Les noms des postures seront données en Sanskrit avec leur explication. La pratique du matin sera concentrée sur le sytle traditionnel de l'Ashtanga Vinyasa (pour ce qui de la formation du mois d'août) et Hatha Yoga style traditionnel selon le Pradeepika.

Dès le premier jour nous commençons à voir en détail les postures en respectant l'alignement de chaque en fonction des possibilités de chacun. Nous ne poussons jamais les étudiants, parfois le corps est fait d'une telle manière que tout le monde ne pourra pas être aligné de la même manière, nous insistons bien sur le fait que le Yoga n'est pas une compétition mais une discipline, les choses se passent de manière différente d'un tapis à l'autre, l'important est de connaître ses limites et de les respecter.

Il y aura deux pratiques, une le matin qui durera 1h30 et une l'après-midi qui sera aussi de 1h30. La formation est intensive, c'est une très belle aventure tant pour le physique que pour le mental. A chaque formation nous voyons les étudiants changés, évolués, grandir, le premier jour des Pratiques de Groupe les étudiants sont hyper gênés et timides et au fur et à mesure des jours nous les voyons plus sûre et plus calme. C'est une transformation aussi pour nous-mêmes car nous apprenons énormément de chaque étudiant. De part les questions qu'ils nous posent cela nous oblige à retourner dans nos bouquins afin d'apporter la meilleure réponse possible même si parfois nous répondons simplement que nous ne savons pas.

En règle générale la pratique du matin est enseignée selon le style Traditionnel.

La pratique de l'après-midi montre d'autres manières d'enseignement c'est-à-dire pour le Hatha Yoga nous l'enseignons avec le Flow (en liant les postures) et pour la formation Ashtanga la pratique de l'après-midi est plus portée sur le Vinyasa Flow, ceci dans le seul but de faire découvrir à l'étudiant d'autres méthodes d'enseignement et d'autres asanas qu'ils ne verraient pas dans la Série A (Première Série) de l'Ashtanga Vinyasa.

Par ailleurs j'en profite pour souligner qu'il y aura une introduction au Yoga Thai Massage durant les Formations.

Pour les personnes qui n'habitent pas à Paris nous mettons tout en oeuvre pour leur trouver un hébergement à partager avec d'autres étudiants ou tout simplement une chambre à louer dans un appartement parisien sans pour autant avoir à avancer un mois de loyer ou toute autre caution éventuelle.

Si vous souhaitez nous contacter nous pouvons organiser un Skype, je ne suis pas en France avant le mois de mai 2014 (fin mai pour être précise) donc étant en Inde et ensuite en Thaïlande Skype me paraît la meilleure idée pour discuter avec tout le monde. Pour le moment ça marche plutôt bien, nous avons pu rencontrer nos futurs étudiants en direct et c'était très sympa!

Très belle journée à Vous et au plaisir de vous rencontrer cet été !

- Namaste -

Sunday, February 9, 2014

Donner un cours de Yoga - c'est facile !

A force de suivre des cours de Yoga vous finissez par vous dire, pourquoi pas moi? Vous regardez comment se déroule le cours, les postures qui s'enchaînent, l'assurance de votre Professeur vous rassure et vous vous dites que dans le fond ça n'a pas l'air très difficle. Donc un beau jour vous décidez vous aussi de passer de l'autre côté du tapis.

Le sourire aux lèvres vous complétez votre Formulaire d'inscription, vous vous préparez physiquement, mentalement et vous partez suivre votre Formation.

Si vous avez décidé de suivre une formation avec Samyak Yoga dès le deuxième jour vous commencerez à enseigner. Je vais donc parler de mon expérience personnelle quand nous recevons les étudiants dans notre shala et que nous leur donnons leur premier cours à enseigner.

Le soir de la première journée nous indiquons aux étudiants les asanas qu'ils auront à enseigner le lendemain. La plupart du temps nous commençons doucement, ce sera d'abord l'enseignement de Suraya Namaskara ou Sun Salutation A pour l'Ashtanga Yoga.

L'étudiant reste confiant, il a l'habitude de pratiquer.

Le jour J arrive. L'étudiant se retrouve dans un groupe de 6 étudiants et devra donc enseigner sa Salutation au Soleil aux autres personnes en face de lui, son tapis fait donc face à ses collègues qui pour les 5 prochaines minutes seront élèves alors que lui sera Professeur.

Et soudain le blanc.... c'est incroyable comment le fait de changer de tapis peut vous faire perdre vos moyens. 
 
Au début l'étudiant professeur devra d'abord démontrer sa Salutation en expliquant quand et où respirer et détailler étape par étape les mouvements. Ensuite il devra l'enseigner.
 
Soudain il s'aperçoit de la difficulté, il est en-dehors de sa zone de confort. Il se retrouve face aux autres, il va sentir juger, se trompera dans ses mouvements, dans sa respiration, à trop vouloir bien faire donnera trop d'explication et se perdra dans ses mots.
 
L'étudiant réalise soudain qu'enseigner le Yoga est un métier et même si cela a l'air facile en fait c'est bien plus compliqué qu'il n'y paraît.
 
Au fur et à mesure des jours les complications arrivent, nous demandons aux étudiants d'enseigner plus d'asanas, de faire des enchaînements ou de respecter l'ordre des Asanas lorsqu'il s'agit d'enseigner la Première série de l'Ashtanga Vinyasa. Nous ne prenons jamais les étudiants par surprise, la veille de chaque cours nous leur indiquons ce qu'ils devront enseigner le lendemain.
 
A la fin de chaque cours nous donnons un "feed back", nous demandons aussi aux autres étudiants de donner leur propre ressenti. Le but n'est pas de juger ou de descendre en flèche la personne qui a donné son cours mais de grandir ensemble.

Savoir mettre son ego de côté au moment du feedback est la chose la plus difficile à faire. Certains étudiants le prennent très mal, ils sont rares mais cela arrive. Lors du feed back jamais nous ne dirons "c'était nul, je me suis ennuyée, c'était pas terrible, tu peux mieux faire etc.". Notre but n'est pas de rabaisser.

Les commentaires portent souvent sur la posture de l'enseignant, vous ne pouvez pas enseigner un cours avec les mains sur les hanches ou les bras croisés sur la poitrine, lorsque vous montrez une posture il est préférable de se mettre face aux étudiants plutôt que de dos, se déplacer lorsque vous donnez un cours pour démontrer les asanas ou corriger etc. Nous essayons le plus possible d'être constructif.

"Vous ne pouvez pas enseigner ce que vous ne maîtrisez pas", cette phrase peut être très mal reçue par l'étudiant et pourtant c'est la vérité. Par exemple je n'enseigne pas les postures sur les mains en équilibre car je ne les maitrise pas, je tombe. Je n'enseigne pas toute série des Marichyasana car je ne peux pas la démontrer complètement. C'est juste du bon sens.

Si vous enseignez la Salutation au Soleil et que vous ne la maitrisez pas vous l'enseignerez mal, si les mains sont mal placées, le dos trop courbé lorsque vous pratiquez il vous faudra d'abord la pratiquer correctement pour pouvoir l'enseigner le mieux possible.

Si vous êtes un pratiquant hors norme il vous faudra apprendre les variations et les enseigner car tous vos futurs élèves ne seront pas capables de faire toutes les postures, il faut savoir enseigner au plus grand nombre possible et ne pas catégoriser votre cours.

Je n'ai aucun problème à utiliser les briques lorsque je pratique ou lorsque j'enseigne les sauts en Vinyasa, les briques m'aident pour pouvoir sauter en avant du tapis ou en Chaturanga, j'enseigne donc avec les briques et sans les briques.

Lorsque vous dites à un étudiant d'utiliser les briques ou les variations ce n'est pas parcequ'il pratique mal mais c'est pour l'aider dans sa pratique et dans son enseignement à venir. Utiliser les variations vous fait progresser, ne pas les utiliser lors de votre pratique car vous ne voulez pas montrer vos limitations est la chose la plus stupide à faire. Vous ne devez jamais compromettre une posture et son alignement. Parfois il vaut mieux plier les genoux pour Padanghustasana afin de garder le torse sur les cuisses, plutôt que de les tendre sans jamais être capable d'atteindre le gros orteil. 
 
Pas besoin d'attraper son gros orteil dans Trikonasana si le torse s'écrase vers le sol. 
 
Savoir écouter son corps est la chose la plus importante.

Certains étudiants n'aiment pas les variations, les briques, les sangles car ils pensent que cela les dévalorise dans leur pratique et dans leur enseignement. Ils ont terriblement tort. Savoir mettre son ego de côté est décidément la chose la plus difficile à faire.

Commentaire d'une étudiante "Stéphanie, je pense qu'à force de faire les variations je ne progresse pas dans ma pratique"..... Pour moi il est clair que lorsque j'entends ce genre de commentaire je me dis que quelque part j'ai échoué, je n'ai pas réussi à lui faire comprendre les bienfaits des variations, à lui faire comprendre que ça ne servait à rien de se faire mal pour entrer dans une posture.

Nous ne sommes pas des Gourous et n'avons pas la science infuse, nous ne savons pas tout, nous avons des lacunes, nous ne sommes pas au-dessus de la masse. Nous avons un savoir et du mieux que nous pouvons nous essayons de le retransmettre dans le respect de chaque individu. Par ailleurs nous apprenons énormément de nos étudiants, c'est un échange constant, ce n'est pas à sens unique.

Je suis Française et j'enseigne avec des Professeurs Indiens, je ne suis pas meilleure qu'Eux et ils ne sont pas meilleurs que Moi. Nous avons chacun nos spécialités et notre grand avantage est que nous nous complétons parfaitement.

Et pour finir, quoiqu'il arrive une seule formation de Yoga de 200 Heures qu'elle soit sur quatre semaines ou sur deux ans ne sera pas suffisante. Si vous décidez de faire ce métier et si vous êtes honnête avec vous-mêmes vous vous apercevrez que vous aurez besoin d'aller voir ailleurs, de continuer à  vous éduquer tout au long de votre vie Yogique. Suivre d'autres formations avec d'autres professeurs, vous diversifier est très important, continuer à apprendre en suivant des Ateliers etc.

Même si le diplôme est joli et que vous avez suer pour l'avoir, vous devrez avant tout continuer de pratiquer seul ou en groupe et continuer d'apprendre. Et surtout dès que vous entrez dans un Shala, sur votre tapis, votre Ego sera comme vos chaussures "OUT".

- Namaste -