Monday, June 23, 2014

ADHO MUKHA SVANASANA - Mes talons touchent pas le sol !!!!

Durant ma pratique aujourd'hui mon cerveau est en ébullition.... et ça m'énerve..... ce qui n'est pas très Yogi.....

Mais pourquoi je ne pose pas mes talons au sol dans cette posture ???? En pratique à partir de Urdhva Mukha Svanasana on passe directement en Adho Mukha Svanasana et sans devoir ajuster les pieds, les mains, les talons devraient toucher comme par magie le sol.... et moi il n'y a rien faire je n'y arrive pas.

Du coup je me punis et je décide de garder la posture et de l'analyser. Tout d'abord mon ami l'Ego arrive et me dit "t'es nulle, t'es prof de Yoga et t'arrive pas à faire cette posture de base correctement". Ensuite mon amie l'excuse arrive "tu sais que tes tendons d'Achille sont trop courts, c'est normal si ça ne marche pas"....

Et puis je reste la tête en bas, les fesses vers le plafond et je continue d'analyser le pourquoi du comment. Je me rappelle les indications que je donne aux étudiants, presser les mains dans le sol, pousser les aisselles vers les cuisses, basculer le bassin, monter les eschios vers le ciel.... et je me dis qu'au final tout ça ben dans la vraie vie je ne le fais pas... et oh horreur je ne respire même pas !!!

Alors je me punis un peu plus et je reste. Je reste. Je reste. Et je ne bougerai pas tant que mes talons ne toucheront pas le sol. Puis j'en ai marre, je plie les genoux je saute en avant et je m'embarque dans un Vinyasa, j'enchaîne les Salutations, je me vide l'esprit, j'essaie de ne plus penser que mes talons ne touchent pas le sol, je pratique, je fais plus de Salutations que de raison et quand finalement j'ai mal aux épaules je retourne à Adho Mukha et je garde la posture.

Puis je pousse dans mes bras, poids du corps 50/50 entre mains et pieds, je continue de pousser, je tourne mes cuisses vers l'extérieur (piriformis mon grand ami), je presse, je pousse, je souffle, je lâche prise. 

Aaaaaah le lâcher prise, c'était ça qu'il me manquait....

Et là je comprends que cet après-midi je viens de me donner la plus belle leçon des dernières semaines, le Yoga c'est un lâcher prise, je n'invente rien, Patanjali dit clairement "le Yoga est l'arrêt de l'activité du mental". Ce type est incroyable, il a raison (sic!).

Et c'est vrai, c'est super facile de dire "le Yoga n'est pas une compétition", "il faut savoir s'écouter et pratiquer dans le respect de son corps" blablablablabla...... au final si on n'applique pas tout ça à soi même ça ne sert à rien. Je parle pour moi personnellement, je dis pleins de choses que je n'applique pas dans ma vie, dans mes pratiques. Mais pourtant je continue de donner des conseils...

Le yoga ce n'est pas qu'un exercice physique et aujourd'hui pendant ma pratique, au début je ne voulais que m'exercer mais mon esprit restait fermé sur d'autres choses. A partir du moment où je me suis vidée la tête en respirant, j'ai commencé à bouger en respirant, la respiration devenait mon mouvement, mon mouvement me faisait respirer. Je n'ai plus chercher à poser mes talons au sol (ils ne touchent toujours pas, mais c'est mieux), j'ai simplement essayé de pratiquer en harmonie et surtout de faire de ce moment le PRESENT.

Très bonne journée à Vous, je retourne dans ma contemplation :-)

- Namaste -


Thursday, June 19, 2014

VENEZ NOUS RENCONTRER A PARIS - COME AND MEET US IN PARIS !

QUI SOMMES NOUS?


Nous serons à Paris du 7 Juillet au 31 Août 2014, si vous souhaitez nous rencontrer c'est le moment car le reste du temps nous sommes en Inde.

Peu importe vos motivations, si vous avez aimé les articles sur ce blog, si vous avez des questions ou tout simplement par curiosité nous vous proposons de venir nous rencontrer à Paris, Place de Clichy, Paris 9ème.

Durant les deux premières semaines de Juillet et Août la pratique du matin vous sera accessible.

Juillet 2014 - Hatha Yoga
Août 2014 - Ashtanga Première Série

Pour ne pas déranger les autres étudiants vous n'aurez accès qu'à un seul cours. Le cours commence à 8 heures et dure deux heures. Après le cours nous répondrons à vos questions. Profitez de l'enseignement de Yogi Trupta durant une session. - Tarif 10€ -

Merci de nous contacter
par téléphone au 06 98 10 00 54
pour confirmer votre participation et votre jour.

- Namaste -

*****

English message

WHO ARE WE?

We will be in Paris from July 7th to August 31st 2014. As the rest of the time of the Year we are in India just take this opportunity to meet us.

Whatever your reasons or motivations, if you have any questions about us, how we lead our Yoga Teacher Training Course and how we work please come and see us in Paris, Place de Clichy, Paris 9ème.

Only the first two weeks of July and August will be accessible for a drop in class, you will be able to join the morning practice.

July 2014 - Hatha Yoga
August 2014 - Asthanga Primary Serie

The course starts every morning at 8.00 am. As we will be running a Yoga Teacher Training course and we don't want to disturb our students kindly note that only one class will be accessible. - Cost 10€ for 2 hours teaching class with Yogi Trupta from India.

Please contact us 
by phone 06 98 10 00 54 
to confirm your participation and the day.

- Namaste -





Tuesday, June 17, 2014

Formation de Professeur Ashtanga Yoga à Bali - Octobre 2014


ASHTANGA YOGA - OCTOBRE 2014


Date : 4 Octobre au 26 Octobre 2014
Style : Ashtanga Yoga Première Série

Nous sommes très heureux d'organiser cette nouvelle formation à Bali. Après nos Formations de Paris en Juillet et Août 2014 nous partons sur l'Ile de Seseh, Bali - Indonésie.

Cette formation est exceptionnelle car elle sera intensive. Elle se déroulera sur 11 jours consécutifs, le 12ème jour de formation sera le jour de repos et reprendra le 13ème jour. Une formation de 200 Heures étalées sur 23 jours.

Exceptionnelle aussi de par son environnement. Nous avons choisi un lieu absolument magique et magnifique à Kura Kura.

Les chambres sont luxueuses et le centre en plus d'être situé à 50 pas de la mer possède une piscine.




L'hébergement peut se faire en chambre simple ou en chambre double.

Vous pouvez aussi choisir de suivre cette formation en non-résidence (ni hébergement, ni repas). Formule idéale pour les backpackers !

Tous les repas sont inclus dans le coût de la formation ainsi que le Transport de l'aéroport de Denpasar Airport à Kura Kura Centre de Yoga. Le jour de rencontre est le 4 Octobre 2014 à midi devant l'aéroport où notre navette vous attendra.

Durant cette formation nous verrons en détail TOUTES les postures de l'Ashtanga Vinyasa Première Série telles qu'elles sont enseignées à Mysore. Chaque posture sera décortiquée et lors de la dernière semaine nous filmerons les cours de l'Art de l'Ajustement - chaque étudiant devra se munir d'une clé USB pour que nous puissions y copier le film.



La pratique de l'après-midi vous fera découvrir et apprendre le "Flow Vinyasa" ce qui nous permettra de voir des pratiques que l'on ne peut aborder lors de la Première Série. Tout ceci dans le but que l'étudiant puisse enseigner les deux styles : Ashtanga Yoga Première Série et amener l'étudiant à la pratique dite Mysore ET Flow Vinyasa.

Dès le deuxième jour de formation l'étudiant commencera à enseigner les postures que nous lui donnerons. Chaque soir nous rajouterons des asanas à préparer pour le prochain cours.

Oui je vous l'assure cette formation est intensive, ce sera un très beau challenge tant pour le mental que pour le physique.

Les inscriptions sont ouvertes et ils nous restent encore 6 chambres en hébergement double. Si jamais vous ne savez pas quoi faire au mois d'Octobre venez nous rejoindre :-)




Comme de bien entendu cette formation remplit les critères de Yoga Alliance US et à l'issue de la formation vous aurez donc la possibilité de vous inscrire auprès d'eux pour devenir un "Registered Yoga Teacher" (RYT).

- Namaste -

Thursday, June 12, 2014

Après une Formation de Yoga qu'est-ce qui se passe?

Je veux donner des cours de Yoga

Vous avez terminé votre Formation de Yoga, vous êtes officiellement Professeur de Yoga et dans un monde parfait vous souhaiteriez enseigner.

Quelle est la Recette ?

Grosse déception quant à la réponse : Aucune.
Tout dépend de vous.

Comment trouver des élèves ?

1. Préparez-vous un CV et envoyez le partout où vous pouvez. N'oubliez pas de joindre une photocopie de votre (vos) diplôme(s). Si vous n'obtenez aucune réponse déplacez-vous directement et parlez avec la réceptionniste, les profs etc. L'important est de vous faire connaître, parfois une visite est bien plus parlante qu'un CV envoyé par email.

2. Démarcher les Studios de Yoga de votre région s'il y en a. Accepter tous les remplacements qu'ils vous proposent, c'est un bon début.

3. Faites un blog et n'oubliez pas de le référencer sinon votre blog ne servira à rien. Il faut le mettre à jour constamment, un blog "dormant" ne sera pas pris en priorité dans la Sacro Sainte Chapelle de Google. Ecrivez des articles réalistes (comme moi !), n'utilisez pas des mots ou formules difficiles, vous devez être accessible à tout le monde. Inutile de déployer votre Science sur le Yoga, les utilisateurs s'en fichent, ils veulent savoir où vous donner des cours, qui vous êtes et éventuellement une photo de vous est la bienvenue.

4. Créez-vous une adresse email indépendamment de votre compte normal. Répondez rapidement aux emails, n'attendez pas trois jours pour faire style vous êtes débordé. Chaque personne qui vous écrira ou vous contactera est précieuse, même si elle ne viendra jamais à votre cours l'important est de rester ouvert et disponible.

5. Question récurrente - et combien gagne un Professeur de Yoga ???
Ca dépend de votre région, du nombre d'heures que vous travaillez, si vous avez des privés à domicile etc.
La moyenne sera de 35€ à 45€ / heure.

6. Vous souhaitez organiser des Retraites de Yoga en-dehors de la France.

Conseil numéro 1 - Bon courage :-)
Tous les gens autour de vous vous diront "Oh super, génial, je vais venir". De ce fait vous vous dites "jackpot je me lance". A l'arrivée : les personnes super hypra hyper intéressées prête à vendre leur appartement pour se payer votre Retraite..... ne s'inscriront Jamais..... et oui...

Conseil numéro 2 - Les amis d'amis qui peuvent vous conseiller et vous aider (!!)
Ne comptez pas sur eux, vous connaissez un ami qui a studio de Yoga et qui est emballé par votre projet. Il vous promet "ouiiii je vais mettre tes flyers dans mon studio, aucun problème"- il ne le fera pas. Pourquoi : parce que vous êtes un concurrent !!!

Conseil numéro 3 - Les amis de potes qui connaissent un super ami qui a un super studio dans un super quartier avec une clientèle hyper fidèle.
A prendre avec des pincettes - OUI il affichera votre petit lien sur son grand site web mais n'en fera pas trop, oui éventuellement si les flyers sont jolis et que ça ne jure pas trop avec sa déco il les affichera dans son studio.
Pourquoi le prendre avec précaution ? Ces supers amis d'amis qui ne veulent que vous aider dans votre démarche yogique vont probablement vous demander un pourcentage sur les gens qu'il aura ramené pour votre Retraite.... alors que vous de votre côté vous vous serez tapé tout le marketing derrière, les flyers en question, le blog, éventuellement un article ou deux dans un magazine etc...


Conclusion :

1. Patience
2. Courage
3. Pas d'attente
4. Si c'est votre but vous y parviendrez. Par contre ça ne marchera pas si vous ne faites rien vous-même.

Le Monde du Yoga n'est pas parfait. Dans les studios vous rencontrez des gentils professeurs de Yoga qui partageront leur savoir et vous proposeront de pratiquer avec eux..... et aussi des moins sympa qui viendront à vos cours pour voir comment vous vous débrouillez, qui vous considéreront comme un concurrent car potentiellement vous récupérerez quelques élèves. Vous ne serez pas à l'abri de coup bas.

De mon point de vue personnel, est-ce que ça vaut la peine de se lancer dans le Monde Fabuleux de Patanjali et de Jois?

Mais carrément - si la route n'était jonchée que de fleurs et de ballons elle en serait triste. Comme je le dis souvent parfois il vaut mieux prendre un risque pour faire ce que l'on veut et surtout ce que l'on aime que de subir un quotidien qui nous plombe dès le matin.

- Namaste - 



Sunday, June 8, 2014

Le Yoga n'est pas une compétition

Pratiquer le Yoga ou en faire une performance ?

Selon le Petit Larousse une compétition est l'action de chercher à obtenir en même temps que d'autres le même titre, la même charge ou dignité, la même fonction etc. Épreuve sportive mettant aux prises plusieurs équipes ou concurrent.

Définition du mot Yoga : Technique hindoue permettant de maîtriser les fonctions vitales du corps afin de libérer l'esprit de ses contraintes.
Selon Wikipedia le terme Yogi ou Yogini ne désigne pas une fonction mais une forme d'engagement spirituel.

Le mot "Yoga" est un mot Sanskrit dérivé de la racine "Yuj" signifiant "Union". Le Yoga est en réalité un état d'esprit. Un esprit sain dans un corps sain.

Nous sommes donc très loin d'une "épreuve" qui nous mettrait en concurrence avec ce qui se passe sur le tapis à côté de nous lors d'une pratique.

Lorsque que l'on parle de Yoga à des personnes non pratiquantes tout d'abord la première chose qui leur vient à l'esprit est que le Yoga est un exercice pour les femmes qui consiste à faire quelques étirements (ils ne connaissent pas l'Ashanga Vinyasa), pour d'autres le Yoga sera un exercice physique pour lequel il faut être très souple voir contorsionniste.

Les préjugés et a priori sont nombreux :

- Je ne suis pas souple je ne peux pratiquer le Yoga - FAUX
- Le Yoga est une religion - FAUX
- Le Yoga est sectaire - FAUX
- Tous les Yogis ou Yoginis ne boivent pas, ne fument pas, ne sortent pas, ils sont végétariens, végétaliens et fermés à la vie d'aujourd'hui - FAUX
- Le Yoga c'est juste pour les femmes, ça bouge pas - FAUX
- Tous les pratiquants de Yoga sont maigres car ils ne mangent pas - FAUX

Liste non exhaustive.....

Chacun peut et doit pratiquer le Yoga dans le respect de son corps. Si vous allez à un cours et que le Professeur vous "force" à entrer dans une posture ou ne vous corrige pas lorsque vous faites une posture dans laquelle vous n'êtes pas confortable changer de cours, changer de Professeur.

Virabhadrasana est une posture a priori simple et récurrente dans tous les cours de Yoga.
Virabhadrasana I
Si vous avez mal à la jambe de devant lorsque vous la faite c'est que votre posture n'est pas bonne. Le poids du corps doit être réparti de manière égale sur les deux jambes. La jambe de derrière vous permet d'aligner votre bassin, si tout le poids du corps se trouve sur la jambe de devant, votre quadriceps se contractera et vous n'activerez pas les muscles de l'arrière de la jambe. De ce fait la jambe en arrière n'ayant aucun poids vous empêchera de vous stabiliser et au lieu d'avoir votre bassin aligné il tournera légèrement sur le côté. Ce qui vous amènera à forcer sur le bas du dos, au lieu d'utiliser les muscles autour du bassin qui vous permettront de faire une rétroversion de votre bassin vous aurez tendance à "plier" au niveau des lombaires en voulant à tout prix garder votre torse "droit" (impossible dans ces conditions).
Comme tout le monde lèvera les bras vous aurez tendance à vouloir faire la même chose, au lieu de vous concentrer sur votre base vous essaierez d'allonger les bras vers le ciel pour avoir une posture qui ressemble à celle de votre voisin de tapis.
Le simple fait de lever les bras vous fera perdre l'équilibre mais vous résisterez car vous ne voudrez pas "perdre la face" et conduira à une douleur dans le dos.

Pour résumer dans cette seule et unique posture qui s'exécute au début d'une session de Yoga vous serez capable de :

- vous faire mal aux jambes et perdre de l'équilibre
- vous faire mal au bas du dos
- vous faire mal à la nuque et au cou.

Chaturanga est une posture qui provoquera des douleurs aux poignets si vous persistez à la faire sans variation.

Chaturanga Dandasana
Dans cette posture le corps ne touche pas le sol. Vous devrez serrer le ventre pour ne pas vous blesser dans le bas du dos et activer les muscles des jambes, le dos ne doit pas être cambré - Dandasana signifie "Bâton", le corps doit rester droit, les paumes de mains font une pression contre le sol, les coudes sont ramenés le long du corps - si les coudes restent ouverts vous allez vous faire au mal aux épaules. La têtes est alignée avec le reste du corps.

Variation - Poser les genoux au sol, ça ne veut pas dire que le poids du corps se retrouve pour autant sur les genoux, les bras et les mains sont actifs et poussent contre le sol, les muscles abdominaux sont serrés.

Une variation n'est en rien une "diminution" de vos "performances". Une variation doit et vous aide à progresser. Utiliser autant que possible des briques et des sangles pour sentir votre posture. Utiliser des briques et des sangles ne veut pas dire que vous n'avez pas le niveau, au contraire le fait de les utiliser prouve que vous connaissez votre corps et que vous n'avez pas l'intention de pratiquer en vous blessant.

Dans les cours ou formations il y aura tout le temps des pratiquants qui seront meilleurs que vous, des contorsionnistes qui seront capables de faire des postures absolument hallucinantes, le plus difficile pour eux sera de ne pas "performer" c'est-à-dire d'accepter une pratique durant laquelle le pied n'ira pas derrière la tête même s'ils en sont capables.

Lorsque vous arrivez sur votre tapis de yoga la personne la plus importante c'est Vous. Ce qui se passe autour n'a aucune importance. Si vous êtes concentré(e) vous n'aurez pas besoin de regarder ce qui se passe autour de vous, vous serez connecté avec votre respiration et serez guider par la voix de votre Professeur. Soyer attentif à ce qui se passe dans votre corps, acceptez ce que votre corps vous autorise à faire, relaxez vous dans votre posture, connectez vous avec votre respiration. Votre respiration est votre mouvement, vous bougerez en fonction de vos inspirations et expirations. En apportant de l'oxygène à vos poumons vous relâcherez des muscles qui vous autoriseront à entrer dans une posture en profondeur. Le but n'est pas de toucher vos pieds ou d'attraper vos gros orteils, l'ensemble du corps et de votre esprit doit travailler ensemble.

- Namaste -

Thursday, June 5, 2014

PARTIR VIVRE EN INDE

Utopie ou réalité?

Si on lit les dernières actualités sur l'Inde concernant les viols sur les jeunes femmes on peut se dire que l'Inde est un pays de dingues où les droits de la femme sont bafoués, où les femmes ne sont pas en sécurité. Selon le Daily Mail il y aurait un viol toutes les 22 minutes en Inde.

Etant moi-même une femme c'est une situation que je déplore, toutes ces histoires sont horribles et me font froit dans le dos. Pour autant je ne fais pas une généralité. De mon expérience personnelle et de mes derniers mois passés en Inde si ce n'est des regards insistants je ne me suis jamais sentie agressée ou oppressée. Au contraire, en Inde je vis, je respire, je me sens vivante. Pourquoi? Il y a tellement de chaos, les klaxons en musique de fond, les odeurs des épices, de l'encens…. des poubelles, parfois on jurerait que quelque chose est mort tellement ça sent mauvais….. puis les rizières, les couchers de soleil sur les montagnes, la brume matinale, les paons, les singes, les chèvres, les vaches, tout ce joyeux bordel me rend vivante.

L'année passée j'ai commencé mon projet Samyak Yoga France, l'idée était de faire connaitre cette école (Samyak Yoga) à l'Europe. Contre toute attente ça a très bien marché, au-delà de toute espérance. J'ai toujours souhaité vivre au chaud, en tongs, dans la nature loin du béton et de la grisaille parisienne.

Après 6 mois passés en Inde où nous avons formé plus de 90 étudiants en l'espace de 4 mois (nous avons eu deux formations sur un même mois), deux mois et demi passés en Thaïlande pour y apprendre le Yoga Thai Massage ("petite" formation de 300 heures), me voici de retour en France à Paris pour terminer les dernières formalités de ma vie parisienne.

Le 15 septembre prochain je repars en Inde, visa de travail en poche.

Je repars avec une valise de vêtements et rien d'autres. Mon appartement est vendu avec tout ce qu'il y a dedans, de la TV aux petites cuillères en passant par les draps et les torchons.

Ma rencontre avec Samyak Yoga a été plus que déterminante, dès le premier cours j'ai su que j'étais arrivée là où je devais être. Rakesh donnait le cours c'était un matin à 6h30, nous étions à Kovalam au mois de décembre, je me faisais dévorer par les moustiques sur mon tapis de yoga et je transpirais à grosses gouttes.

La première pratique fut la plus douloureuse et la plus révélatrice, enfin je vivais le Yoga en Inde avec de vrais professeurs Indiens qui savaient de quoi ils parlaient - "Le yoga ce n'est pas un exercice physique, c'est une discipline qu'il faut appliquer dans la vie de tous les jours, le Yoga c'est tous les jours ce n'est pas seulement lors d'une pratique".

De mes six mois passés avec eux et de nos deux années à travailler ensemble la chose que j'ai apprise est le détachement. 

Le détachement de soi de son apparence physique. A une remarque que je me suis faite à haute voix  à l'aube de la quarantaine : "Je vais avoir 40 ans, la peau de mon cou tombe et j'ai des rides autour des yeux, je veux un lifting!!!!!" - Trupta m'a répondu "Si tu penses ainsi c'est parce que tu es trop attaché à ton apparence physique, invariablement nous vieillissons tous, notre apparence change mais notre âme reste la même. L'aspect physique est la partie la plus superficielle de l'être humain, ce qui se cache derrière nos yeux est notre âme et personne ne peut la changer, si les gens s'arrêtent à l'aspect physique c'est tout simplement un manque d'intérêt envers l'être humain".

Le détachement des biens matériels. En Inde nous vivons ensemble, nous n'avons pas de meubles, les matelas sont posés au sol et aucun matelas ne porte notre nom, on dort là où on veut, quand on veut, et si jamais nous recevons des invités nous leur laissons nos matelas et dormons sur nos tapis de yoga. Aucun problème.
Nous n'avons pas de télé, notre seul "luxe" sont nos laptops, indispensables pour travailler et nos téléphones portables. 
Nous avons des bouquins de Yoga partout, des livres d'anatomie partout, des livres en Sanskrit, sur la méditation etc… 

Le détachement affectif. Sans pour autant être égoïste. Dans la vie on rencontre pleins de gens différents, on vit des moments ensemble, lorsque ces gens partent ou que nous les quittons ce n'est pas une perte, les personnes que nous rencontrons dans nos vies ne nous appartiennent pas et nous n'appartenons à personne.

La vie en Inde est bien différente d'une vie parisienne car je suis parisienne, j'ai grandi en banlieue et le Marais, mes parents avaient une boutique de fruits et légumes métro Saint Paul à côté du Lycée Charlemagne, d'ailleurs ce commerce existe toujours. De ma vie parisienne je suis partie vivre une vie au froid au Canada pour revenir à Paris pour finalement repartir en Inde.

On se plaint de l'Administration française, l'administration Indienne est pire…. 

Dans certains endroits l'hygiène fait peur et curieusement on s'habitue. Parfois il arrive de ne pas avoir d'eau dans la journée, au début c'était quelque chose qui m'anéantissait "quoiiiii je ne peux pas prendre de douche ?????" puis finalement le problème se résout. Plus d'électricité, ma première réaction "quoiiiiiii je ne peux pas aller sur internet???? mais comment je vais faire" puis finalement pareil je m'adapte, on finit toujours par trouver une solution.

C'est vraiment ce que j'ai remarqué en Inde, c'est vrai qu'il n'y a pas de grand confort, parfois pour voyager on se retrouve à 3 sur une moto avec des valises de toute part sur des routes impraticables et curieusement on s'y fait. Certaines situations qui de notre point de vue occidental prendraient une ampleur considérable se résolvent en fait très bien, après certes un certains temps mais la solution n'est jamais très loin.

Notre prochain projet ? Il est gargantuesque !!!! Nous avons tout simplement décidé de bâtir notre propre Ashram.

Svayam India - Ashram

Je ne vous cache pas l'étonnement de certaines personnes durant des conversation parfois surréalistes :

- Je pars m'installer en Inde...
- Ah oui, tu vas faire quoi ?
- On achète une terre et va construire notre Ashram.
- ….. mais il y aura  quoi?
- Deux shalas pour les pratiques de Yoga, des dortoirs et des petites maisons, une clinique Ayurvédiques, des cours de Yoga, de Reiki, de Yoga Thai Massage, de danse Indienne, de Sanskrit, une école gratuite pour les Indiens, une ferme biologique, des animaux etc…
- Mais vous allez acheter un terrain?
- Oui en septembre on achète une terre de 10 hectares proche de Mysore :-)
- … ah oui….. bon ben bon courage !!

Effectivement ça parait dingue mais vous savez quoi TOUT EST POSSIBLE DANS LA VIE !

- Namaste -