Sunday, February 8, 2015

KOVALAM VERSUS GOA - INDIA

VACANCES EN INDE - GOA OU KOVALAM?


Depuis ces deux dernières années j'ai passé plus de temps dans le Kerala à Kovalam. Cette année sera notre dernière année à Kovalam pour les Formations de Yoga en Inde, à partir d'Avril 2015 nous serons à Mysore enfin "chez Nous".

Il y a presque trois ans (le temps passe si vite) ma première escale en Inde avait été Mandrem Beach à Goa.

Etant en vacances (bien méritées quand même) cette année je me suis donc décidée à retourner sur Goa à Mandrem Beach car je ne voulais pas d'un endroit Goa/Ibiza où la fête est partout sur la plage en tout temps. Je voulais me reposer.

J'ai donc porté mon choix sur le Sunset à Mandrem Beach où j'ai loué une hutte pour la modique somme de 1,200 Rs. par nuit.

Oui pour les backpackers qui font le tour de l'Inde à la dure j'avoue que c'est cher surtout pour l'Inde, personnellement je ne voulais pas crapahuter avec mon sac à dos mais juste me reposer et "ne rien faire". Si ce n'est pratiquer le Yoga ou travailler sur Internet je voulais un peu de confort quand même et surtout une connexion WIFI accessible (malgré les coupures de courant fréquentes c'est très respectable).

Tout le monde dit "Goa c'est pas l'Inde" de la même manière que Kovalam n'est pas représentatif de l'Inde. Alors l'Inde c'est quoi ?

Quand on dit que "ce n'est pas l'Inde" est-ce que ça veut dire que l'Inde ne se limite qu'à voir de la misère et de la saleté partout sans modernisme? Je ne sais pas trop. Pour ma part j'ai visité vite fait New Dehli et Mumbai que j'ai apprécié sans plus, Bangalore, Chennai, Pondichéry, Udupi, Sirsi, Kovalam, Goa. De toutes les grandes villes je préfère de loin Bangalore.

Pour les autres grandes villes ça reste des villes plus ou moins propres avec beaucoup de monde partout car oui l'Inde est surpeuplée, tout est un joyeux bordel et même si a priori ça n'en n'a pas l'air tout est somme toute organisé correctement.

Le mot adaptation et sa capacité à le faire est absolument nécessaire lorsque l'on voyage en Inde.

Pour revenir au sujet de Goa vs Kovalam.

La différence est de taille. Les deux sont touristiques mais l'approche de chacune envers les touristes est très différente.

A Kovalam par exemple les hommes sont très moyenageux et assez incultes, ils regardent les femmes blanches comme des morceaux de viande et n'ont absolument aucun respect pour elles. Il en devient très difficile d'aller se baigner tant les regards sont insistants, ceci dit si vous les regardez à votre tour en leur demandant "so what are you looking?" ils partent le dos rond avec la queue entre les jambes car visiblement ils ne s'attendent pas à une telle agressivité des femmes blanches qui, c'est bien connu, sont très passives et ouvertes à toute proposition selon eux.

Franchement ça en devient risible, les hommes de Kovalam sont particulièrement pathétiques, tant dans leur "dragounette" à deux balles qui ferait monter aux rideaux les féministes pures et dures que dans leur innocence envers la gente féminine.

Tout simplement lorsqu'un type vous approche et vous dit de but en blanc "j'ai une chambre tu veux venir la visiter?" et que vous lui répondez en vous marrant "Vraiment? tu crois que c'est comme ça que ça marche? Tu as une chambre et moi je devrai courir derrière toi en disant oh yeah, allons s'envoyer en l'air"..... non seulement le type ne comprendra votre sarcasme mais en plus il sera surpris (mais absolument pas violent je vous rassure) devant votre refus catégorique.

Car pour lui la femme blanche qu'est-ce que c'est : c'est une fille facile, qui boit (OMG!), qui fume (OMG OMG) et qui ose porter un bikini ou maillot de bain pour aller se baigner (OMG OMG OMG!!!). Par ailleurs quand ils regardent la TV et qu'ils voient des Miley Cyrus et autres supers chanteuses de notre temps qui passent leur journée les jambes écartées à chanter leurs supers chansons, avouons le, leur point de repère est flouté.

Je ne sais pas trop ce que pensent les femmes par contre, parfois leur regard inspire le mépris ou l'envie.... dans tous les cas elles vont toutes se baigner en Sari, ou en robe, ou en pantalon même dans la piscine ce qui a pour effet de rendre l'eau complètement verte.... et même quand l'eau est verte avec de la mousse par-dessus croyez le ou non les Indiens continuent d'aller s'y baigner..... en même temps il est vrai qu'ils se baignent dans le Gange donc à côté le vert de la piscine est somme toute "plus propre".

A Kovalam si vous êtes seule et que vous voyagez en Tuktuk même avec un teeshirt long et des jeans les hommes vous dévisageront. Chose que je n'ai pas vu par exemple à Chennai ou Bangalore. Et chose que je ne comprends toujours pas car Kovalam est pourtant TOURISTIQUE et que de ce fait ils devraient avoir l'habitude de voir des visages pâles, mais non visiblement ça les impressionne.

A Kovalam vous pouvez vraiment vivre ce que vivent les Stars, on vous prend en photo sans même vous demander votre avis, à votre insu, que vous soyez en train d'acheter un pot de confiture ou que vous sortiez de l'eau en maillot de bain et là moi je vais les voir directement en leur demandant 100 Rs pour les photos qu'ils ont prises. Car en plus à Kovalam tout est excessivement cher et la qualité ne fait pas partie de leur vocabulaire.

A Kovalam les femmes vous collent leur  bébé dans les bras et posent avec vous sans même vous demander votre avis. Je pense que je dois être sur les comptes facebook de pas mal d'Indiens avec comme légende "mon amie d'Europe", alors que clairement ils n'ont pris que votre photo avec ou sans votre consentement sans même vous adresser la parole.

A New Dehli c'est pareil se dit en passant.

Pour revenir maintenant à Goa. Ici c'est clair tout le monde s'en fout. Les commerçants ne vous courent pas après, les prix sont beaucoup moins chers qu'à Kovalam, j'ai acheté deux pantalons pour 150 Rs et ce sans même devoir marchander et les prix sur les bouteilles de shampooing, crème ou autre restent le même pour vous même si votre peau est très blanche.

Bien sure je ne parle que de Mandrem, je ne sais pas pour les autres parties de Goa mais Mandrem fanchement me surprend tant il fait bon y vivre et respirer, de plus à cette période de l'année où il fait presque 38° à Kovalam, à Goa il ne fait que 30° et les soirées sont divinement fraîches (20°).

Effectivement comme ce n'est pas "complètement" l'Inde on trouve de la nourriture occidentale qui est somme toute pas négligeable quand ont vit en Inde, j'avoue que pouvoir manger une omelette avec du vrai fromage et une salade verte me fait un bien fou, tout simple mais après des mois de Dhal, Dosa, porota, chapati et autres plats en sauce je souffle un peu devant cette cuisine européenne.

Si ce n'est les Russes qui ont envahi Goa et qui se biberonnent à la bière, vodka dès le matin, qui crament littéralement sur la plage (ils sont tous gros et rouges) en cuvant jusqu'au prochain repas... euh je veux dire apéro et qui sont absolument imbuvables avec les gens (mais là on atteint des degrés d'arrogance et de mauvaise éducation encore jamais atteint à mon sens), Goa serait un Paradis, la Perle de l'Inde.

Les Russes me font bien marrer car comparativement à Kovalam ou même Varkala où la mer (Océan Indien) est dangereuse avec des murs de vagues énormes, ici on peut nager sans problème, les vagues sont hyper respectables, des petites vagounettes, et le courant est assez sympa pour vous ramener tout le temps vers le bord alors qu'à Kovalam il vous emmène au large, pour revenir aux Russes, quand ils rentrent dans l'eau et qu'ils voient "une vague" ils sont là à hurler.... mais peut être qu'ils sont trop imbibés va savoir....

Goa c'est la Mer d'Arabie (ou Mer d'Oman), Nord Ouest de l'Océan Indien alors qu'à Kovalam c'est l'Océan Indien qui est limpide et super clair, la Mer elle est plus "trouble" je pense qu'il doit y avoir plus de nutriments dedans car elle est en plus beaucoup plus salée et il y a multitude de crabes. Par contre la température est la même c'est-à-dire 25° voir 27°, bref chaude avec des petits (légers) courants froids.

Les plages à Goa s'étendent sur des kilomètres alors qu'à Kovalam elles sont carrément plus petites.

Entre Kovalam et Goa il y a 930 kilomètres, je suis arrivée en train et comme je ne voulais pas m'imposer un autre trajet en bus de la gare routière jusqu'à Mandrem, j'ai fait les choses en "grand" et je me suis offert un taxi. Distance entre la gare routière et Mandrem - 60 kilomètres. Prix du taxi - 1,500 Rs. Je n'ai même pas marchandé.

Il faut savoir que la distance entre l'aéroport de Trivandrum et Kovalam est de 14 kilomètres et qu'il vous en coûtera en moyenne 800 Rs.....

J'ai acheté une chaîne en "argent" à Kovalam chez un Tibétain qui avait l'air honnête. Au bout d'une semaine la chaîne avait noircit, je l'ai ramené en lui disant que ce n'était pas de l'argent, j'avais payé 500 Rs.... après une grande conversation et sachant que j'étais la prof de Yoga qui avait des groupes de 20 étudiants par mois, le type me propose de m'échanger la chaîne avec une autre faite dans un "argent différent"... comprenne qui voudra, le fait que celle-ci n'a pas noircie. Evidemment vendre de la camelote à un touriste qui ne reste que trois jours c'est plus facile qu'à une "locale temporaire" qui reste plus de 4 mois sur place. Bref au final la chaine s'est brisée car encore une fois c'était pas de la bonne qualité.

Je suis donc partie en acheter une autre ici, à Goa, et je suis tombée sur une VRAIE BELLE CHAINE avec des maillons et tout en ARGENT, lourde, beaucoup plus lourde que celle d'avant. Le vendeur la pèse et me donne son prix : 500 Rs... j'ai halluciné, encore une fois je n'ai pas marchandé car comparativement à celle de Kovalam il ne fait aucun doute que celle-ci soit une vraie en argent. Du coup j'ai acheté une chaine de cheville avec un fermoir normal (pas ceux compliqués qui arrachent la peau et s'attachent dans les coutures des pantalons).

Bien sur les plus aguerris voyageurs de l'Inde me diront que ça reste toujours cher, oui je sais mais vivant maintenant en Inde je ne vois aucun problème à ce que le commerçant se fasse un bénéfice sur un produit de qualité comparativement au voleur de Kovalam qui pourtant a un visage à qui on pourrait donner le bon dieu sans confession (sans tant est qu'il y ait un bon dieu).

Conclusion : entre Goa et Kovalam mon coeur balance? nope pas du tout, je reviendrai à Goa pour y passer mes vacances c'est sur et certain. Le mois de février est génial car un peu "hors saison" d'où je suis c'est calme et pas peuplé de milliards de touristes.

Par contre les charlatans professeur de Yoga qui donnent des cours le matin et qui ont le look plus qu'Indien que les Indiens eux-mêmes me font mourir de rire. Des hippies en mal des années 60.

Je retourne à Kovalam le 15 février, donc je vais continuer d'apprécier chaque minute de mon nouveau petit paradis indien.

Bons baiser de Goa,

With Love & Light
- Namaste -