Sunday, July 24, 2016

Le "Yoga" le plus populaire - Vinyasa Flow

Vinyasa Flow ou Flow Vinyasa est le style le plus pratiqué en Occident. En Inde il est encore très rare, si ce n'est popularisé par des professeurs occidentaux.

Le Vinayasa Flow ou Flow Vinyasa c'est quoi?

Des postures enchaînées les unes aux autres. Au lieu d'un cours plus traditionnel où la posture de base sera Tadasana pour les postures debout et Dandasana pour les postures au sol, dans le Vinyasa Flow on va enchaîner les postures, on peut passer de Trikonasana à Virabhadrasna II, puis le fameux reverse warrior (qui n'existe pas traditionnellement créé par les occidentaux), pour passer à Ardha Chandrasana, puis Virabhadrasana III etc....

Très beau à voir, très occidentalisé.

On se retrouve donc à enchaîner parfois jusqu'à 5 ou 6 asanas sur un même côté avant de faire l'autre côté du corps.

Il n'y a donc pas de balance en tant que tel.

Je l'ai pratiqué et enseigné pendant 5 ans. Jusqu'à ce que je comprenne l'importance de Tadasana et Dandasana.

Comprendre les postures et pourquoi on les fait

Avant de se lancer dans la création d'un "Flow" on devrait avant tout comprendre pourquoi on met telle posture connectée à telle posture.

L'écart de Trikonasana à Virabhadrasana II n'est pas le même..... le bassin est certes dans la même direction mais les pieds doivent être réajustés.

De ces deux postures on peut passer à Prasaritta Padotanasana qui est encore une fois un autre écart.... d'où une question que l'on pourrait soulever : où est le Flow? Est-ce que l'on enchaîne les postures sans se poser trop de question et dans ce cas l'écart reste le même pour les trois asanas ou bien doit on réajuster l'espace entre les pieds à chaque fois ce qui du coup "casserait le flow"...

Si on suit l'alignement original des asanas on s'aperçoit qu'ils ne sont pas connectables.

D'où l'importance de Tadasana. Tadasana est une remise à zéro du compteur. C'est-à-dire que c'est la position neutre à partir de laquelle l'alignement repart. On fait un asana des deux côtés et avant de faire le prochain on repasse à Tadasana. On se remet à zéro.

Enchaîner 5 ou 6 asanas sur le même côté c'est déséquilibrer le corps.

On devrait faire une torsion à droite et une torsion à gauche, puis retour à position neutre.

Or si l'on fait une torsion à droite, suivi d'un équilibre à droite, suivi d'une ouverture de hanche sur la droite, suivi d'une flexion avant - Résultat : très joli Flow en revanche le côté droit du corps sera plus long que le côté gauche.....
Balance 0,  Alignement - 0, Équilibre - 0.

Une posture debout doit préparer les postures au sol. Si vous faites Anjaneyasana il est fort probable que vous enseignerez Trianga Mukha Eka Pada Pashimottanasana. La série des Prasarrita vous préparera à Kurmasana ou Upavista Konasana. Les flexions avant comme Padanghustasana prépareront à Paschimottanasana etc.

La position neutre au sol est Dandasana. De Dandasana à Janu Shirshasana il y a juste à plier la jambe pour garder l'alignement. 

Le Vinyasa

La notion générale du mot Vinyasa est un mouvement entre chaque posture faite avec la respiration, coordonner un mouvement à la respiration.

En sanskrit "Nyasa" veut dire "placer" et le préfixe "Vi" veut dire "d'une certaine manière". 

Dans une pratique d'Asana on l'associe aux postures Chaturanga Dandasana, Urdhva Mukha Shvanasana, Adho Mukha Shvanasana ou une Sun Salutation A au complet.

Krishnamacharya associe le mot Vinyasa à un art de vivre, une vie yogique qui englobe notre manière d'être avec les autres, notre approche de la vie, notre rapport avec nous même. Aussi une manière d'enseigner des asanas à chaque individu en fonction de leurs besoins. 

En Ashtanga Yoga le Vinyasa est un "comptage" dans les poses. Pour faire "simple" Suraya Namaskara a 9 Vinyasas:

  1. Urdhva Tadasana (Inhale - Ekam)
  2. Uttanasana (Exhale - Dwi)
  3. Urdhva Uttanasana (Inhale - Trini)
  4. Chaturanga Dandasana (Exhale - Chaturi)
  5. Urdhva Mukha Shvanasana (Inhale - Pancha)
  6. Adho Mukha Shvanasana (Exhale - Shat) - 5 respirations
  7. Urdhva Uttanasana (Inhale - Sapta)
  8. Uttanasana (Exhale - Ashta)
  9. Urdhva Tadasana (Inhale - Nava)
  10. Tadasana  (Exhale - Reset)

En Ashtanga Yoga les postures ne sont pas connectées aux autre. On fait un asana et on revient à Tadasana ou Dandasana. Pour garder le corps actif on fait un vinyasa complete (voir plus haut).

En Hatha Yoga il n'y pas de flow, les postures sont faites côté droit, côté gauche puis retour à Tadasana.

En Vinyasa Yoga tel qu'enseigné par Gérard Arnaud on ne connecte pas les postures. On fait coté droit, côté gauche et Vinyasa.

En Flow Vinyasa ou Vinyasa Flow on mélange un peu tout. On connecte les postures entre elles même si elles ne sont pas connectables, on peut enchaîner jusqu'à 6 asanas sur un seul et même coté et pour le rendre plus dynamique on peut aussi ajouter un Vinyasa complet avant de faire l'autre côté.

Plus je pratique et plus je deviens plus traditionnelle dans ma pratique. Je m'éloigne de tout ce qui est "Flow" et me rapproche plus du Vinyasa. Je ne vois plus aucun intérêt si ce n'est le côté esthétique à connecter des postures les unes aux autres.

Les jeunes professeurs de yoga aiment enseigner le Flow ce que je comprends parfaitement, c'est très joli à voir, bien fait c'est très gracieux, très dynamique et surtout ça répond à la demande générale des pratiquants qui souhaitent pratiquer un yoga plus dynamique. Je pense qu'il est important de pouvoir faire les deux, de pouvoir proposer les deux manières, savoir faire un "bon Flow" tout comme être capable d'enseigner un style plus traditionnel, plus ancré dans les postures.

- Namaste -