Thursday, March 23, 2017

De l'hygiène des Professeurs de Yoga et des pratiquants.....

Parlons propreté et allons droit au but.

Soyons propres lorsque nous pratiquons le Yoga et ça va dans les deux sens, tant pour le Professeur que pour le Pratiquant.

Si vous pratiquez le matin, prenez une douche avant votre pratique. Si vous pratiquez le soir que vous habitez en ville et que vous prenez un cours après la sortie du travail effectivement cela devient plus compliqué.... vous pouvez tout de même passer dans la salle de bain pour vous laver les pieds, les mains, vous rafraîchir les aisselles et autres parties intimes.

En Asie il y a un truc formidable qui s'appelle la petite douchette et qui se trouve dans toutes les toilettes. Lorsque l'on va faire la petite ou grosse commission on se lave à l'eau à chaque passage et c'est beaucoup plus propre que l'usage du papier toilette..... Je ne comprends plus pourquoi dans l'Ouest on n'en fait pas autant, c'est plus écologique à tout point de vue et on reste propre tout le temps!

Les Verrues Plantaires

Que vous soyez Professeur ou Pratiquant si vous avez des verrues plantaires couvrez les pendant votre pratique ou votre enseignement. Les verrues s'attrapent très facilement, un petit pansement dessus et hop on n'en parle plus. Pensez aux autres qui n'en n'ont pas....

Se laver les pieds

J'ai fait récemment la douloureuse expérience d'être ajustée par un professeur qui avait les pieds sales..... et odorants....
De ce fait dans Prasaritta Padotanasana je me suis retrouvée littéralement le nez à proximité de son pied et ce n'était pas agréable du tout. Donc en tant que professeur il conviendrait d'éviter de mettre votre pied là où la tête de votre étudiant va aller, et en tant qu'élève pensez que votre professeur devra probablement à un moment donné vous ajuster à partir des pieds donc soyons civilisés et gardons nos petits petons tout propres.

Les ongles jaunes

Ils peuvent être dus à du vernis rouge ou orange que l'on a retiré récemment. Mais bien souvent les ongles jaunes du gros orteil en particulier sont du ressort de la mycose. Donc si mycose = pansement et traitement bien entendu.
Se laver les pieds se fait aussi en brossant ses ongles d'orteils et en nettoyant en-dessous des ongles.

Les mycoses aiment les endroits chauds et humides, évitez donc de porter des chaussures chez vous et essayer de marcher le plus souvent nu pieds (si possible ou autant que possible).

Pour ou contre le port de sous-vêtement?

Si vous portez un short pendant votre pratique il est effectivement préférable de porter un sous-vêtement, il y a des choses qu'on n'a pas envie de voir quand on ajuste les élèves.

Idem pour le Professeur.

Alors vous allez me dire "oui mais les shorts qui collent à la peau genre ceux que portent Kino McGregor".... j'en conviens, dans ce cas essayons d'avoir une épilation au millimètre près car certaines choses ne sont pas agréables à voir quand on doit ajuster certaines postures qui nécessitent la tête en bas et les fesses en haut (Halasana par exemple).....

Et pas seulement pour le Professeur mais aussi pour les autres pratiquants.....

Si vous portez un legging, pas de problème à l'entrejambe, en revanche le problème peut survenir vers le bas du dos - il n'y pas qu'avec le plombier que l'on peut voir le début des fesses..... et ça peut vite devenir gênant tant pour le professeur qui vous montre Adho Mukha que pour l'élève qui le fait....

Les soutiens gorges... je suis la première à les bannir et j'en ai fait les frais.... parfois une partie de la poitrine se pointe à l'horizon..... mea culpa.... depuis je porte des brassières qui couvre mon intégrité, j'ai appris ma leçon :-)

Une haleine fraîche

Il est bien entendu qu'il faut se laver les dents trois fois par jour après les repas. Vous pouvez aussi le faire avant d'aller pratiquer et surtout si vous êtes professeur avant d'enseigner.

Le café et la cigarette donne une haleine à couper le souffle.... si vous ne pouvez pas arrêter ni le café ni la cigarette pas de problème mais il conviendra d'éviter les deux avant votre pratique.

Si vous avez mangé des oignons et/ou de l'ail (par ailleurs très bons pour la santé) alors là il n'y a rien à faire...... 

En revanche si vous avez une langue et haleine  chargées il faudrait tout de même prendre un petit rendez-vous chez le dentiste car une carie doit peut être s'y cacher.

Pour les reflux gastriques voir votre alimentation.

Les gaz

Vous aurez moins de chance d'en avoir le matin car idéalement avant votre pratique vous n'aurez pas mangé et vous aurez été à la selle avant de quitter votre logement.

En revanche pour un cours du soir, en fonction de votre repas (choux fleur, brocoli, choux, pois chiche) ça risque d'être un peu plus difficile à contrôler pendant les torsions et inversions.

Tant pis, après tout le pet est naturel et fait partie de notre bien-être général. En revanche je ne sais pas lequel est plus dérangeant, versus le professeur ou l'étudiant..... 

La sueur

La sueur ne sent pas mauvais, elle sent mauvais en revanche si l'on n'est pas propre mais est surtout odorante en fonction de ce que l'on mange, la sueur est juste de l'eau que votre corps expulse.

Si la veille vous avez bu de l'alcool (la bière étant la pire odeur dans la sueur), et/ou mangé de la viande alors votre odeur sera plus forte que d'habitude. 

De même si vous avez mangé des épices ail, cari, cumin votre peau dégagera cette odeur pendant 24 heures après la consommation.

Ensuite il peut aussi y avoir un dérèglement des glandes sudatoires ou sudoripares, dans ce cas si le problème ne vient pas de l'alimentation il conviendra de consulter un médecin.

Des vêtements propres

Il est préférable de porter des vêtements propres à chaque pratique. On va éviter alors de remettre le legging et la brassière ou le short de la veille. L'odeur de la sueur sur du linge est vraiment pas supportable tant pour le Professeur que pour l'étudiant.

Imaginez un Professeur qui sent mauvais vous n'aurez pas envie d'être ajusté de la même manière en tant que Professeur vous aurez tendance à vous éloigner de l'élève qui ne sent pas bon.

Bonne pratique!
- Namaste -

Tuesday, March 21, 2017

Professeur de Yoga et Réseaux Sociaux

En fait je devrai titrer "Le risque des réseaux sociaux quand on est prof de Yoga".

Vous voulez "bloger" pour partager votre expérience, donner des conseils (qui au demeurant vous semblent bons car sinon vous ne les prodigueriez pas), raconter une histoire qui vous a révoltée, un comportement qui vous a déplu ou tout simplement écrire un article sur votre ressenti.

Utiliser Facebook et Instagram en postant des photos ou des citations ou autres.....

Et bien figurez-vous que quand vous êtes Professeur de Yoga l'exercice peut devenir hyper compliqué et vos propos peuvent être interprétés d'une manière qui risque de vous échapper complètement.

Un incident m'inspire cet article.

J'ai posté une photo sur Instagram avec pour légende (en anglais) "je ne connais pas la Yoga Box dont tout le monde parle en revanche je peux donner des conseils sur ce que l'ont doit avoir pour une bonne pratique d'Ashtanga" - bon là j'avoue j'aurai peut être du dire ou de Hatha, ou de Iyengar etc... bref j'aurai pu aussi simplement dire pour une pratique de yoga quelconque.

Je donnais donc les recettes de ma "yoga box", je voulais juste jouer avec le mot (avoir un bon tapis de yoga, une couverture pour les postures assises, une serviette pour la transpiration etc...).

J'ai reçu un commentaire qui m'a fait rire tellement je ne l'ai pas compris. Bref dans ce commentaire la personne disait :

"Avec tout le respect que je te dois (ça commençait donc bien... c'est de l'humour je précise).. je trouve ton texte suffisant et ce n'est pas la première fois"......  j'ai du écrire quelque chose auparavant qui a du l'énerver..... "Tu peux t'affranchir des autres en ne suivant pas la mode".... encore heureux! "La yoga Box dont tout le monde parle dont tu n'as aucune idée de ce que ça peut être".... okay, par mon malheureux texte j'ai vexé une fan de la Yoga Box que effectivement je ne connais pas mais que je ne juge pas, encore une fois je jouais sur le mot de Yoga Box... bref continuons "Si tu portais de l'intérêt aux gens que tu suis tu te serais peut être penchée dessus même si ce n'est pas ton truc"... à noter que je ne suivais pas cette personne, donc si elle a écrit un post sur la fameuse Yoga box je n'ai pas pu le voir, mais continuons "Que TU saches ce qui est nécessaire pour l'Ashtanga n'est que ta vision des choses".... okay... d'accord, où allons-nous j'ai envie de dire..... continuons "L'essentiel est différent pour chaque pratiquant et ça se respecte. Merci"....

Sur ce j'ai répondu qu'elle pouvait aussi arrêter de me suivre sur Instagram.

Et la réponse donnée à mon commentaire est "J'aurai aimé une autre réponse ou une remise en question de la part des personnes qui sont censées nous montrer l'humilité"......

Bon depuis cette personne a supprimé ses commentaires donc la dernière phrase est approximative.

En gros que retenons-nous de cette critique?

1. Ne pas dire du mal de la Yoga Box (ce que je n'ai PAS fait donc je suis sauvée). D'autant plus que je commençais mon post par "Je ne suis pas une cool Yogini"... sous entendu que les autres le sont car eux savent ce qu'est la Yoga Box!!!

2. Quand on reçoit ce genre de commentaire on ne peut pas simplifier la vie aux gens qui ne vous aiment pas/plus en leur disant, merci beaucoup mais tu peux aussi arrêter de lire ce que j'écris, il faut avant tout se remettre en question car étant Professeur de Yoga on n'a pas le droit d'envoyer promener les gens qui eux en revanche vous envoient promener sans modération.... oui ça va dans un sens mais pas dans l'autre, un Prof de Yoga n'a pas de sentiment, pas de réaction, il n'est que paix et amour c'est bien connu.

3. Ben l'Instagram de Samyak Yoga France a perdu un "follower"..... à cause d'un de mes posts..... damned!

Je me rappelle d'une conversation avec Iain Grysak. Il avait écrit un article en expliquant pourquoi il ne chantait pas les opening et closing mantra dans ses cours. Il s'est fait vilipender par la communauté ashtangique (une partie pas toute) car il avait donné son opinion que j'aurai bien voulu lire..... mais depuis il a supprimé son article.

Peace & Love!

Saturday, March 11, 2017

Conseils avant de prendre l'avion pour un long voyage

Vous allez prendre l'avion pour un voyage qui dure plus de 10 heures. Mes conseils de "grande voyageuse" en passe de commencer mon périple qui m'emmènera en Europe, Thaïlande, Indonésie et retour en Europe.

Il est important de bien se préparer physiquement.

1. HYDRATEZ-VOUS AVANT DE PRENDRE L'AVION

C'est le point le plus important. Du fait de la pressurisation les cabines d'avion vont dessécher votre peau et votre organisme à plus de 50%.

Il est important de boire avant le voyage, pendant et après.

Avant de prendre l'avion arrêtez le café qui n'hydrate pas du tout et qui en plus vous empêchera de vous endormir.

Buvez 3 à 4 litres dans la journée, personnellement j'ajoute des électrolytes dans mon eau.

Prenez une bouteille que vous pouvez remplir à volonté dans les fontaines de l'aéroport ce qui vous évitera de payer la sacro-sainte bouteille 3€ pour même pas un litre. Dans la cabine durant votre voyage demander aux hôtesses de remplir votre bouteille d'eau, elles le font sans problème.

L'huile de ricin ma meilleure amie. La veille je me fais des masques sous les yeux d'huile de ricin, avant de partir je recommence.

Huile de noix de coco première pression sur tout le corps, la veille, dans la journée et avant la douche. Après la douche encore.... si ça ne vous dérange pas d'avoir un effet un peu collant.... personnellement je m'en fiche, je préfère prévenir que guérir.

Dans l'avion j'emmène des patches hydratants pour appliquer sous les yeux. 

Dans un tout petit contenant j'emmène en cabine de l'huile de coco pour pouvoir aussi réhydrater la peau durant le vol.

2. MANGER DES FRUITS ET DES LEGUMES

Avant de partir, la veille, je ne mange aucun féculent, juste des fibres, beaucoup de fruits et beaucoup de légumes, salade.

La raison est simple, pendant le vol du fait de la pressurisation le corps va ballonner, la digestion est ralentie du fait de la position assise donc vous avez besoin de fibres pour éviter la constipation.

3. PORTER DES BAS OU CHAUSSETTES DE CONTENTION 

Indispensable pour la circulation sanguine. Lorsque vous êtes à votre siège et si vos chaussures ne sentent pas mauvais, retirer les et rester pieds nus.

Autant que possible essayer de faire le plus de mouvement de chevilles, bouger vos orteils pendant le vol et n'oubliez pas de marcher pendant le vol. Si vous êtes au hublot ça va être plus compliqué car vous allez déranger tout le monde..... tant pis.... sinon avec un peu de chance vous dormez pendant tout le vol.

4. DORMIR PENDANT LE VOL

Si possible. Eviter de prendre des somnifères au risque d'être complètement décalqué(e) à votre arrivée. Si vous avez la possibilité voyager avec votre oreiller, ça fait des miracles. Un peu embêtant pour voyager avec mais je n'ai rien trouvé de mieux.

5. CHOISISSEZ VOS REPAS

Beaucoup de compagnies aériennes proposent toutes sortes de repas que vous pouvez choisir pendant votre enregistrement en ligne. Le repas idéal est le végétarien et/ou végétalien. Evitez de manger les pâtes, viande, poisson, riz etc. encore une fois pensez à votre digestion, vous ne voulez pas accumuler de la nourriture dans votre estomac que vos intestins ne pourront pas digérer correctement.

6. LES CHEVEUX DEVIENNENT ÉLECTRIQUES PENDANT LE VOL

Je ne sais pas vous mais les miens oui. Deux options, la première je me fais un petit chignon et je n'y touche plus pendant le vol. La deuxième j'emmène un vaporisateur vide que je remplis après avoir passé la sécurité tout simplement avec de l'eau et dès que je sens mes cheveux se hérisser je vaporise de l'eau dessus.

Vous pouvez aussi ne pas vous laver les cheveux avant de partir si ça peut aider (pour moi ça ne marche pas)...

7. HYDRATEZ VOS YEUX

Si vous portez des lentilles de contact il est évidemment préférable des les retirer pendant le vol. Achetez des gouttes pour les yeux et pensez à en mettre le plus souvent possible.

8. DES VÊTEMENTS CONFORTABLES

Les vêtements serrés ne sont pas idéal pour voyager car le flux sanguin n'étant pas le même en hauteur sous pressurisation ça risque de vous ballonner encore plus. 

Pantalon large sans ceinture est le mieux. Optez aussi pour la mode "oignon". Si vous partez du chaud pour aller en froid et vice versa. 

9. LES PRODUITS A GARDER PENDANT LE VOL

De l'huile ou crème hydratante en petite quantité, juste ce qu'il faut pour couvrir le vol, du dentifrice, une brosse à dents, fil dentaire et/ou grattoir langue.

10. PROFITEZ EN POUR FAIRE LE VIDE

Pendant le vol personne ne peut vous joindre, vous n'avez donc aucune obligation car de toute manière vous ne pouvez rien faire. Alors profitez de ce moment pour ne rien faire du tout, évitez de regarder 3 ou 4 films d'affilé, fermez les yeux et si possible dormez le plus possible.

Bon voyage!

Friday, March 3, 2017

Faut-il être végétarien pour pratiquer le Yoga?

L'un des premiers concepts est "Ahimsa" : la non violence. Beaucoup de pratiquants interprètent Ahimsa comme la non violence envers les animaux de ce fait il leur paraît logique de devenir végétarien pour pratiquer le Yoga, en poussant plus loin il leur apparaît encore plus évident de se tourner vers le végétalisme.

La réponse est non.

Ahimsa est effectivement la non violence, envers soi même, envers autrui, dans nos paroles, dans nos pensées, dans nos actions. Le simple fait de marcher dans la rue par exemple peut devenir vite compliqué si l'on applique la non violence envers tous les êtres vivants : nous écrasons forcément des fourmis et autres insectes sous nos pieds.

Le simple fait de couper une carotte peut devenir un acte violent, on ne l'entend pas crier mais le fruit, le légume est bien un être vivant. Lorsque l'on cueille une fleur elle meurt plus vite dans le vase que si on l'avait laissée dans le jardin ou dans le champ.



Patanjali n'a jamais dit que pour devenir un Yogi il fallait être végétarien, végétalien ou ne manger que des légumes et fruits crus.

Patanjali n'a jamais dit que pour devenir un bon Yogi il ne fallait pas fumer, ni boire.

Patanjali explique en revanche qu'il faut faire les choses en son âme et conscience, il n'interdit rien, il donne une recette et en fonction de notre cadre de vie on essaiera d'appliquer les sutras pour ce qu'ils puissent nous convenir à nous personnellement.

Tout est une question de choix personnel, il faut être en accord avec nous-mêmes et laisser venir les choses de manière naturelle.

Le Yoga n'est pas une religion et n'impose rien. Le Yoga est la connaissance de Soi.

- Namaste -

Thursday, March 2, 2017

"Sans amour on n'est rien du tout".... dixit Edith Piaf (La Goualante du Pauvre Jean)

Mais quel drôle de titre que voilà sur un blog de Yoga!

Ce matin pendant que je pliais les draps je me suis mise à remercier toutes les mauvaises choses qui m'étaient arrivées au cours de ma vie. Mes "mauvais" choix, mes "mauvaises" rencontres, les situations qui me semblaient "désespérées" à un moment donné, les jalousies et les coups bas reçus, les médisances bref toutes les choses négatives qui ont jalonné mon parcours tant personnel que professionnel.

Dans les années 90 j'étais loin très loin du Yoga. En fait je terminai mes études de secrétariat et je commençais à travailler dans des cabinets d'avocats en tant que réceptionniste, puis secrétaire juridique puis ô sommet de mon parcours entre 96 et 98 paralegal (anciennement conseil juridique mais le terme n'existe plus).

Que dire de cette première partie de ma vie?

Quand on a 18 ans et que l'on travaille en bas de l'échelle dans un Cabinet d'Avocats on en prend pas mal dans la figure, je ne sais pas si cela a changé depuis mais à l'époque j'étais chargée outre mon travail qui consistait la plupart du temps à taper des kilomètres de contrat, divorce, dissolution, closing etc.... mais aussi à faire la boniche, apporter les cafés sans oublier le sucre au risque de se faire rembarrer, faire des tonnes de photocopie devant un avocat posté à côté de la photocopieuse vous montrant de son petit doigt grassouillet les pages à photocopier, parce que vous êtes avant tout là pour le faire, aller chercher des sandwiches, envoyer les fringues de votre patron au pressing, aller chercher les fringues de votre patron au pressing, réserver le restaurant pour lui et sa maîtresse et mentir à sa femme au téléphone en lui disant qu'il était en rendez-vous à l'extérieur, se faire passer un savon car vous arrivez 10 minutes en retard pendant les grèves, rester très tard au bureau car votre patron rentre à 17 heures et commence à vous donner des documents à taper alors que lui se barre à 18 heures, aller à la poste du Louvres car elle ferme à 22 heures et que vous devez envoyer les documents le soir même le cachet de la poste faisant foi..... 

Et je n'oublierai jamais la tête de cet avocat qui un jour sort des toilettes avec le visage empourpré (pépère il était pas content) et me regarde en disant (hurlant) : "Stéphanie il n'y plus de papier toilette"!!!!! 
Vous me pardonnez Maîîîître mais là j'ai ri..... lui par contre était furibond, même encore maintenant j'en ri, cette situation étant digne d'un bon Feydeau, l'avocat en question (j'aimerai tant qu'il lise ces lignes) était avec sa ceinture Hermes sur les pieds en train de tenir son costume tant bien que mal pour sauver sa modestie.....
Notez que le dit papier toilette se trouvait dans le placard au-dessus de la cuvette, bon à sa décharge il n'était pas à sa place.

Autant vous dire que pendant toute cette période d'apprentissage de la vie j'étais on ne peut plus déséquilibrée, on me traitait tellement comme de la merde à la journée longue que ça en devenait presque normal.

Après 8 ans de ce régime j'en ai eu marre et je suis partie m'installer au Canada.

Déséquilibrée que j'étais et perdue seule dans le froid canadien je tombais amoureuse à peu près toutes les semaines ;-) une nouvelle vie devant moi, de nouvelles opportunités, j'ai tout pris, j'ai tout fait en excès et je me suis orientée vers l'informatique histoire de gagner plus d'argent.

J'ai aussi commencé à pratiquer le Brikram Yoga mais j'étais encore très loin du Yoga en lui-même.

Après 7 ans je suis revenue en France complètement désabusée car j'avais l'impression de faire machine arrière.

Ironiquement je me suis retrouvée à bosser dans un Cabinet d'Avocats mais en tant qu'administrateur réseau.

Et rebelotte, au Canada j'avais perdu l'habitude de me faire écraser car le monde du travail est complètement différent de cette oligarchie française.

Je me suis fait incendier un jour parce que lors d'une visio conférence la personne de Londres n'avait pas su mettre le microphone "on" et donc on ne l'entendait pas... pour une raison obscure ce "problème" m'est retombé dessus..... et croyez le ou non mais j'ai du rédiger un "mémo" pour expliquer "comment cette 'inacceptable' (absurde) situation c'était déroulée et comment ne pas la reproduire (euh.... comment dire.....).... toute la beauté de la bureaucratie en puissance où si le jour vous n'avez plus d'encre dans la photocopieuse et non plus en réserve vous faite venir un DHL de Neuilly Plaisance pour  vous en apporter en urgence car il y a mort d'homme (alors que bon on aurait pu aussi aller à Darty à trois stations de métro de là....)....

Ce fut la fin de la deuxième partie de ma vie.

Après m'être blessée pas mal avec le Bikram Yoga j'ai commencé à prendre des cours de Pilates puis une chose en entraînant une autre j'ai tout bonnement commencé une formation de Pilates. Après tout j'avais changé de vie deux fois pourquoi pas une troisième fois.

J'ai donc démissionné mais cette fois ci de manière complètement définitive de toute bureaucratie et job dans les bureaux pour commencer et entamer cette nouvelle étape que j'ai prise à bras le corps car quand je commence quelque chose je ne le fais jamais à moitié.

Je ne vous cache pas que ça n'a pas été facile tous les jours. Pour commencer en même temps que j'entamais ce nouveau chapitre, je suis tombée amoureuse, j'étais aux anges, nouvelle vie, nouveau mec.

Et bien non. La nouvelle vie se fera sans lui mais avec quelques blessures quand même.

Nouveau monde - le monde de l'enseignement.... difficile, d'un contact direct avec mon ordinateur 9 heures par jour je me suis retrouvée devant des salles de 3 à 16 personnes qui n'attendaient que mes instructions pour bouger...... le tract, la peur et puis la séduction, il faut que les gens m'aiment, je veux être aimée, siouplaît aimez moi, je donne les meilleurs cours du monde.

Oui et non, j'étais en-dehors de ma zone de confort et il fallait que je sois stable. L'image qu'ont les gens de vous en tant que prof de Pilates est que vous n'avez pas de problème mais que des solutions à leur donner, en plus comme je sortais d'une relation douloureuse j'avais perdu 10 kilos j'étais donc en "shape" et tout le monde voulait perdre du poids... moi je voulais me reconstruire mais je n'avais pas le temps, j'avais besoin d'argent et donc j'ai enchaîné jusqu'à 35 heures de cours par semaine.... pendant presque 2 ans.

Et le Yoga dans tout ça???

J'y viens..... le Yoga est venu plus tard et mes premiers cours de yoga étaient disons le catastrophiques. Comme je trimballais avec moi le "aimez moi siouplait"..... j'étais plus dans la démo (regarder je mets mon pied derrière la tête) que dans l'enseignement.... on fait tous des erreurs et je remercie toutes mes erreurs.

Ce sont mes erreurs, mes coups durs, les claques, le rejet, l'exclusion, le manque de reconnaissance qui a fait la personne que je suis à ce jour. Effectivement vu ainsi vous pouvez penser que je suis vraiment pas une personne sympa. 

J'ai rencontré d'autres problèmes en enseignant et j'ai compris que surtout le mode de séduction ne marche pas. Il y a des gens qui ne vont pas vous aimer point barre.

Vous allez dire un truc et c'est fini. Je me rappelle d'une élève qui avait très mal pris le fait que je lui demande pourquoi elle voulait enseigner en anglais alors qu'idéalement il faut essayer avec sa langue d'origine surtout si on n'est pas parfaitement bilingue. Ce fut la fin de la toute fin! J'étais la prof à abattre, la méchante et elle ne voulait plus rien savoir de moi.

Une autre élève m'a envoyé boulée à l'autre bout parce que je lui demandais de faire une variation, elle s'est sentie rabaissée alors qu'initialement je voulais l'aider.

Une autre élève disait que je n'avais pas fini ma formation.... dans un sens elle a vu juste car je suis en formation permanente, ça s'appelle le Yoga ;-)

Il y a eu un moment où je me suis sentie attaquée de toute part. Tout ce que je disais ne valait validation que si d'autre prof approuvait ma réponse. Les étudiants me posaient une question, je répondais et ensuite reposait la même question à un autre prof pour être certain que j'avais raison.... tordu n'est-ce pas??

Il y a le sentiment que l'on ressent face à ce genre de situation et il y a la réaction. Le Samskara.

Le Samskara c'est l'impression, le ressenti, l'empreinte. C'est la réaction que l'on va avoir face à ce qui est dit. Un élève vient vous voir à la fin du cours et vous dit "je n'ai pas aimé votre cours". Vous enregistrez l'information et ensuite vous réagissez. Si vous avez mis en soupape pendant plusieurs années le sentiment de rejet ce sentiment va sans doute ressurgir et vous rappelez un moment désagréable. 

Un peu comme lorsque vous sentez une rose vous pouvez être projeté dans le jardin de votre enfance par exemple, dans ce cas un samskara positif.

Mais le négatif ne vient pas tant de ce que l'on vous dit mais plus comment vous l'interprétez sur le moment.

Si vous n'avez pas fait la paix avec vous même, si vous n'avez pas accepté et remercier tous les coups durs qui ont jalonné votre parcours, si au contraire vous ressassez sans arrêt les côtés négatifs de votre existence alors toutes ces impressions se retrouveront sous cloche, et le jour où un mot résonnera en vous il peut devenir le détonateur de ce tout ce que vous avez et continuez d'occulter.

C'est ce que j'ai appris en pratiquant régulièrement l'Ashtanga Yoga. Je me suis retrouvée toute seule face à mes démons, face à mon ego et c'est la meilleure chose qui me soit arrivée.

Maintenant quand quelqu'un ne m'apprécie pas je le prends très légèrement car je me dis que ça reflète une partie de sa personnalité et donc un problème qui n'est pas résolu. Ce n'est pas le mien.

Tout ce grand texte hautement "philosophique" pour remercier tous ces gens qui ont marqué mon existence en négatif, mes peines d'amour qui m'ont permises d'avancer librement, les commentaires négatifs qui ont permis de me corriger et la vie en générale qui me permet d'être là ici aujourd'hui entre deux avions, trois continents, des milliers de rencontres devant moi, des couchers de soleil à n'en plus finir à Koh Phangan (mars), Ubud (Avril), Stockholm (Mai), Canggu (Juin), Rethymno (Juillet) et Paris (Août) parce qu'il faut bien que je transmettes ce que je suis entrain d'apprendre en ce moment.





Sinon pour revenir au titre "Sans amour on n'est rien du tout" et bien c'est vrai. Sans votre amour pour vous personnellement, pour chaque cheveux blancs, pour chaque petites rides qui a sa propre personnalité, pour chaque petite tâche sur votre peau qui vous rappelle la petite morsure du soleil, pour chaque marque sur vos pieds qui vous rappelle des chaussures trop serrées, pour chaque petite cicatrice qui est la mémoire d'une opération, d'une coupure, d'un frottement, d'une brûlure ou autre, pour chaque imperfection qui vous rend exceptionnel(le), pour toutes les fois où votre langue a fourché d'un gros P**** de* M***** (ça me rappelle qu'une fois une personne m'a fait le commentaire que les étoiles sonnaient mal dans mon texte....), pour chaque petit bourrelet qui dépasse de votre pantalon, pour tout ça qui au final donne ce que vous êtes, c'est-à-dire une personne unique et incroyable! 

Aimez-vous d'abord avant d'aimer les autres et si les autres ne vous aiment pas tant mieux, redistribuez votre trop plein à ceux qui vous méritent :-)

With Love & Light,
- Namaste -

Wednesday, March 1, 2017

Yoga Blog que j'adore

Il y a de plus en plus de blogues de Yoga par lesquels nous apprenons énormément. Il y en a quelques uns que j'adore particulièrement à commencer par celui de Laurence Gay qui m'a inspiré en 2013 et m'a incité à commencer le blog de Samyak Yoga France.

L'un des premiers articles que j'ai lu de son blog est celui ci:

https://laurencegay.com/2013/09/22/ce-quon-ne-vous-a-jamais-dit-avant-de-commencer-le-yoga/

Je n'ai jamais rencontré ou pratiqué avec Laurence et pourtant c'est une Yogini que je respecte énormément. Je la trouve authentique et ses articles ne sont pas creux. 

Un autre sur lequel je suis tombée par hasard et qui m'a profondément touché est celui de Camille, Sukha Yoga. Elle y a écrit un article que j'aurai vraiment adoré avoir eu l'idée d'écrire :


Cette lettre ouverte est touchante car elle vient du coeur, sa plume est splendide. Je regrette seulement qu'elle n'en n'écrit pas plus (d'articles). 

Un blogue que je suis régulièrement est celui de Flora Yoga. Ses articles me parlent car derrière chaque mot et chaque expérience on sent le poids de la pratique personnelle. L'article que je mets en référence porte sur la question de savoir si l'on fait vraiment du Yoga. Dire que je suis 100% d'accord avec ce qui est écrit n'est même pas nécessaire tellement j'approuve:


Un blog à la fois "léger" qui me fait bien souvent rire et en même temps avec des articles très cohérents est celui de Laura "Oh My Buddha". L'un des articles que j'ai vraiment adoré est le suivant:


Encore une fois il ne suffit pas d'avoir des jolies photos acrobatiques lorsque l'on gère un blogue, derrière chaque article on peut sentir la rigueur d'une pratique régulière et ça change tout dans le contenu.

Du côté anglais je suis absolument fan du blog de Iain Grysak qui est par ailleurs en passe de devenir "mon" professeur. Pour la petite anecdote lorsque l'on pratique l'Ashtanga Yoga on se demande souvent, en tout cas je me suis souvent posée la question "mais quand est-ce que je vais rencontrer mon professeur?".... 


Et enfin le dernier blogue qui est juste une mine d'or pour comprendre le pourquoi du comment je pratique 6 fois par semaine l'Ashtanga Yoga sans déroger à la règle (en-dehors des Ladies Holidays of course):


Bonne Lecture!

- Namaste -