Sunday, April 23, 2017

Les dérives des écoles de Yoga

Sujet un peu délicat aujourd'hui.

Je pense que maintenant tout le monde a entendu parlé du sulfureux Bikram Choudhury qui a abusé sexuellement et mentalement certaines de ses étudiantes.

Aujourd'hui heureusement il est en disgrâce totale et certaines écoles de Bikram ont refusé de payer leur franchise pour ne plus être affiliées à ce personnage.

Il est à noter aussi que Bikram avait saisi la cour de Los Angeles afin de protéger "sa série de 26 poses de Yoga" dans un seul et unique but mercantile. Sa demande a fort heureusement été déboutée car il ne peut pas s'approprier ou se déclarer créateur de postures de Yoga.

***

Anusara Yoga créé et dirigé par John Friend n'a rien à envier à Bikram Choudhury. Non content de se faire livrer sa majijuana par la poste directement à son studio, il trompait allègrement sa petite amie par des relations avec d'autres étudiantes lesquelles étaient invitées à boire et fumer avec lui dans un but tantric.

Il est maintenant en "rémission" et a créé un nouveau yoga qui a quand même du mal à se faire connaître. Une page Facebook pour le boycotter est par ailleurs disponible.

***

Plus récemment l'école de Yoga Mystic (Mystic school) à Mysore, où j'ai par ailleurs étudié l'année passée, a aussi été le lieu d'un grand déballage lorsqu'une étudiante a ouvertement et difficilement partagé sa malheureuse expérience avec le propriétaire du centre qui proposait aux étudiantes les plus faibles et malléables des sessions tantriques dans le seul but de les "libérer"....

Cette affaire a été révélée au grand jour dans le groupe "Ashtanga Yoga Mysore Community" et par la suite plusieurs autres étudiantes se sont plaintes des dérives de Shashi Kumar.

Malheureusement Shashi Kumar a une certaine influence à Mysore et le post en question a du être supprimé du groupe ce qui nous a tous mis en colère, en revanche en faisant une recherche internet vous pouvez le lire dans le Google Review et Trip Advisor.

Depuis Sashi Kumar a été banni de l'école (mais pas de la direction) et une banderole devait être affichée devant l'école pour prévenir les étudiantes que si elles se sentaient harcelées par qui que ce soit dans leur formation elles devaient contacter l'autorité compétente...... bien évidement l'école n'a pas tenu sa promesse et continue de fonctionner comme si de rien n'était même si Sashi Kumar n'exerce plus.... mais jusqu'à quand?

***

Une autre école de Yoga "Sampoorna Yoga" à Goa a été mise dans l'eau chaude après l'agression sexuelle d'une étudiante par son professeur Deepak Sharma.

Je vous invite à lire son témoignagne : I was raped by my Yoga Teacher in India.

Sampoorna Yoga a bien évidemment nié les faits et supprimer tous les commentaires néfastes pour leur page Facebook, en revanche la direction a tout de même changé et le poste est maintenant occupé par Sudhir Rishi.

***

L'école de Jivamukti à New York est aussi passée devant le juge pour des faits d'abus sexuel et de pressions psychologiques.

*** MISE A JOUR 1ER MAI 2017 ***

Nouvelle école qui abuse du Tantra:

SOHYYA à Goa.

Yogi Pratik arrêté suite au viol d'une femme américaine survenu le 2 Février.
Lire l'article : Etudiante abusée par son Professeur de Yoga.



***

La liste est malheureusement longue.

Ce que je retiens de toutes ces histoires c'est que la plupart des témoignages que l'on peut lire viennent de personnes perdues, faibles, en manque d'attention et qui surtout idéalisent le rôle d'un professeur de Yoga.

Des proies très faciles pour des prédateurs et accessibles dans les formations de yoga. Un genre de buffet à volonté pour ces soit disant "gourous".

Et oui "Gourous".... il y a des personnes qui vont en Inde pour trouver un Gourou. Le simple fait de faire cette démarche indique que vous avez besoin de quelqu'un pour vous guider dans votre vie. Pourquoi?

Il y a des étudiants qui se mettent complètement à la merci de leur professeur de yoga en les admirant plus que du raisonnable. Si un tant peu soit peu la pensée de votre formateur n'est pas pure il sera très facile pour celui-ci de vous attirer dans ses filets.




Mais moi je cherche MON Gourou !!!


Posez-vous d'abord la question POURQUOI?

Vous êtes votre propre gourou. Si le matin vous n'avez pas envie de vous lever personne d'autre ne peut le décider à votre place (sauf peut être les enfants...).

Vous n'allez pas composer 1800-GOUROU pour savoir si vous avez le droit ou non de vous sortir du lit ou si vous avez le droit d'y rester.

Et quid des autres décisions de votre vie? Vous êtes le seul Maître de votre destinée, de votre chemin, il n'existe pas de Gourou.

Quand je vois les étudiants au main shala à Mysore faire la queue pour embrasser les pieds de Sharat je trouve ça un peu too much, premièrement ce n'est pas ma culture, deuxièmement je ne le considère pas comme mon chef de file. C'est moi seule qui décide si oui ou non je me lève tous les matins à 4 heures pour pratiquer et personne d'autre.

Si au passage je reçois un de ses ajustements (qui sont quand même pas mal) ça aura fait ma journée!

Avez-vous besoin d'aide quand vous vous lavez les dents? Demandez-vous à quelqu'un où mette la pâte de dentifrice, en-dessous ou au-dessous de la brosse? Si vous avez des doutes essayez les deux côtés et la réponse viendra toute seule.

Pourquoi attendre de votre Professeur de Yoga une quelconque valorisation? Il vous dit "oui c'est bien mais ce sera mieux si tu vas me chercher un café"..... le feriez-vous? Si oui vous êtes sur le chemin du danger.

Votre professeur vous flatte sans cesse et a des ajustement inappropriés, stoppez le! Le respect ça commence sur le tapis, si vous ne vous sentez pas confortable par la façon qu'il a de vous approcher fiez-vous à votre instinct! 

Ne devenez pas victime!

Ne devenez pas "fan" de votre professeur. Ce n'est pas une superstar. C'est juste un véhicule que vous prenez un temps donné, vous vous nourrissez de son savoir (si savoir il y a), vous prenez ce qui vous parle et jetez ce qui ne vous parle pas et vous continuez votre chemin.

Un Professeur de Yoga n'a absolument aucun pouvoir, il ne fera pas de vous un "vrai" ou une "vraie" Yogi / Yogini. Vous seule avez ce pouvoir magique de vous transformez en papillon et personne d'autre.

Ne laissez jamais quelqu'un prendre une décision à votre place.

Ne vous laissez pas mener par le bout du nez au nom de la sacro sainte relation "gourou/étudiant". Vous seul(e) avez la capacité de faire avancer les choses dans votre vie.

Je le répète vous êtes les instigateurs de votre propre bonheur, ne vous laissez pas berner, influencer, vampiriser par quiconque.

Sunday, April 16, 2017

Trop "vieux", trop "vieille" pour le Yoga....

A priori on peut être très vite découragé si l'on regarde les photos des pratiquant(e)s de yoga. Même si la pratique du Yoga a été avant tout une pratique masculine, de nos jours on remarque beaucoup plus de femmes sur les réseaux sociaux.

D'un point de vue féminin - suis-je trop vieille pour commencer le Yoga?


Malheureusement notre société actuelle n'aime pas les femmes âgées. Ne criez pas c'est vrai.

Il n'y a qu'à regarder les magasines féminins qui nous vendent des crèmes anti rides avec pour illustration une jeune fille de 14 ans qui miraculeusement grâce à la crème contenant le sérum biologique bio dégradable atomique au senteur de rose à la fraise "acidées hyaluroniquement" présente une peau absolument parfaite et surtout sans aucune ride, car les rides c'est péché.

Pour qualifier une femme dans la quarantaine on la nommera du doux nom "Quadragénaire" ou encore mieux "la ménagère de moins de 50 ans".....

Les réseaux sociaux dans la catégorie Yoga nous montrent des jeunes femmes dans la fleur de l'âge avec le corps qui va bien dans une posture machiavélique et tout sourire.

On vous montre aussi une vidéo de la plus vieille prof de yoga qui a 98 Ans et qui s'appelle Tao. Entre les deux un gouffre..... elles sont pourtant là mais ce n'est pas elles que l'on va mettre en couverture des magasines de Yoga. 

Du coup, derrière votre écran vous vous dites si à 40 ans passés vous n'êtes pas un "trop" vieille pour vous mettre au yoga. 

L'idée de vous retrouver entourée de jeunes filles aux leggins colorés dans un cours de yoga vous rebute un peu... d'autant plus qu'il y a de fortes probabilités pour que l'âge de votre professeur soit l'âge de votre fille.

D'un point de vue masculin - trop vieux pour commencer le Yoga?


Au Royaume de la vieillesse les hommes s'en sortent mieux que les femmes. Et oui, les tempes grisonnantes ça donnent du charme, les rides au coin de la bouche pas de problème on se laisse pousser la barbe. Si la calvitie ne s'est pas installée alors on peut aussi se laisser pousser les cheveux, si calvitie il y a la boule à zéro et c'est réglé (il convient donc d'éviter la mèche longue qui protège la calvitie naissante, ça le fait pas...).

L'idée de vous retrouver dans un cours entouré de jeunes filles aux leggins colorés avec en plus une prof qui pourrait avoir l'âge de votre fille vous enchante carrément! 

Quand est-il trop tard pour commencer une pratique de Yoga?


Plus sérieusement.

Il n'est jamais trop tard pour commencer une activité physique quelle qu'elle soit. Ce qui est mal par contre c'est de ne rien faire du tout.

Les bénéfices que vous pourrez avoir après une pratique de yoga commencée dans la vingtaine ou dans la quarantaine ou cinquantaine etc... seront les mêmes. Il y a des jeunes gens qui commencent le yoga et qui vont être tout aussi raides qu'une personne qui sera plus âgée. Parfois même les jeunes sont beaucoup plus raides que leurs aînés.

Votre colonne vertébrale vous dira merci et vous en sera infiniment reconnaissante de bouger en avant, en arrière, sur les côtés, de faire des rotations. L'important étant de ne pas vouloir aller plus vite que la musique surtout si c'est votre premier cours, laisser la gravité s'installer et l'espace se créé dans votre corps. En même temps c'est exactement le même conseil que l'on donnera à des jeunes débutants......

Le lendemain vous serez courbaturé(e) et vous penserez "plus jamais". Oh que non, retournez y et tout de suite, ne laissez pas les courbatures s'installer mais instaurer tout de suite une discipline. Vous serez surpris de voir votre corps devenir plus fort, plus droit et plus flexible.

Ne vous fixez pas d'objectif "demain je touche le sol", non allez-y doucement sans regarder ce qui se passe autour et concentrez-vous sur votre respiration, n'essayez pas de pousser sans respirer, ce n'est pas une compétition.

Vous serez surpris(e) de voir que vous avez peut être plus d'endurance et de volonté que les plus jeunes. Ça s'appelle la maturité. Si vous venez au Yoga "sur le tard" c'est que quelque chose vous appelle, il vous serait tellement plus facile de rester dans votre club de gym à pédaler dans le vide ou sur votre canapé à la fin de la journée que le plus gros vous l'avez déjà fait. Vous êtes sur un tapis de yoga entouré(e) d'étrangers, c'est une décision que vous avez prise car vous savez que c'est la bonne.

Vous n'êtes pas flexible du tout et c'est tant mieux !!! Trop de flexibilité sans force ne sert à rien. Si votre corps est raide c'est parce qu'il se protège des blessures à venir, prenez donc le temps de respirer et d'y aller doucement, dans trois mois d'une pratique régulière vous aurez droit à des changements drastiques et vous n'en croirez pas vos yeux.

A n'importe quel âge nous pouvons changer.

A n'importe quel âge votre corps peut changer.

A n'importe quel moment de votre vie vous pouvez changer mentalement, physiquement, professionnellement, psychologiquement (et tous les autres mots qui finissent en "ent")....

L'âge quel qu’il soit ne doit jamais devenir un problème. On rayonne à 20 ans, on cartonne à 30 ans, on illumine à 40 ans, on se sublime à 50 ans, on s'assagit à 60 ans, on s'autorise tout à 70 ans, on contemple à 80 ans.... après je ne sais pas quoi dire.....

On a la chance de pouvoir vivre plus longtemps, et c'est ce que l'être humain souhaite, le problème est de courir après la jeunesse.

Soyez fier de Vous!

Sunday, April 9, 2017

Pourquoi veut-on devenir Professeur de Yoga?

Je lisais un article d'un professeur qui s'alarmait qu'à chaque fin de cours il avait de plus en plus d'étudiants qui venaient le voir pour lui demander où il avait fait sa formation de Yoga car eux aussi souhaitaient enseigner. D'après lui ces 5 dernières années la profession de Professeur de Yoga est devenue à la mode et n'importe quel pratiquant "lamba" souhaitent enseigner.

Ce n'est pas complètement faux.

En revanche on peut se réjouir de voir qu'autant de personnes s'intéressent au Yoga, le plus de pratiquants il y aura le mieux sera le monde. Des gens moins stressés, plus ouverts, qui savent qui ils sont, où ils vont et surtout bienveillants. Ça ne peut pas faire de mal à notre Planète.

Mais pourquoi on veut devenir Professeur de Yoga?


Pour ma part j'ai commencé par enseigner le Pilates car après avoir trainé mes guettres dans pas mal de "Gymnase Club" (à l'époque ça s'appelait comme ça), j'ai vu tellement de gens faire n'importe quoi avec leurs abdominaux, moi la première, que lorsque j'ai commencé le Pilates je me suis dit qu'il fallait l'enseigner à tout le monde. Quand j'avais 20 ans je pensais déjà que devenir Professeur de Fitness était un job super cool, je me rappelle les cours endiablés de Pascal au Gymnase Club de la Porte Maillot et je voulais faire comme lui, faire bouger les gens dans la bonne humeur.

Le Yoga est venu plus tard et par le Pilates. J'étais entourée de Professeurs de Yoga et j'adorai leurs cours. Quand je suis devenue officiellement "Prof de Yoga" après ma première formation je ne l'ai pas enseigné tout de suite car je trouvais ça trop complexe.

J'ai souhaité devenir Professeur de Yoga pour améliorer mes pratiques de Pilates mais surtout je voulais me diversifier. Je n'avais pas plus d'accroche que ça et c'est pour ça que je ne l'ai pas enseigné tout de suite à plein temps.

La plupart des personnes qui veulent enseigner le Yoga le font en premier lieu pour changer de vie. C'est une bonne chose, ça veut dire que l'on reconnaît que quelque part notre vie actuelle ne nous plaît plus complètement, ne nous satisfait plus, on a ouvert les yeux sur quelque chose que l'on ne supporte plus.

D'autres personnes souhaitent devenir Professeur de Yoga pour voyager et organiser des retraites partout dans le monde comme le font pas mal de professeurs et souvent comme le fait leur professeur. Ils se disent que c'est cool, une job où l'on peut enseigner partout de le monde. C'est pas faux.

Une minorité le font pour faire de l'argent, oui une minorité car très vite on comprend que la tâche va être ardue....  au début on vivote. Pour faire de l'argent, emmagasiner et vivre comme un pacha il faut beaucoup de temps et surtout beaucoup d'expérience et encore plus de pratique.

Une autre minorité le font car ils veulent devenir des nouvelles stars. Ceux là ne durent pas, très vite ils s'aperçoivent que c'est un vrai travail et que ce n'est pas facile du tout, encore une fois il faut pratiquer et devenir discipliner. Les jeudis, vendredis et samedis soirs à sortir pour boire un verre (ou deux, ou trois etc), fumer et faire la fête ne sont pas du tout compatibles avec la profession.

D'autre encore le font en complément de leur travail actuel, des kinés, ostéo, chiro, prof de fitness, prof de Pilates. Ces gens sont déjà dans le "milieu" si je puis dire et c'est une nouvelle activité en complément de celle déjà présente. Cela fait beaucoup de sens.

Et puis il y a ceux qui ne savent pas trop ce qu'est le yoga, qui ont suivi un cours par ci par là, qui ne savent pas trop quel style de yoga ils pratiquent mais qui se sentent bien dans ce qu'ils font et qui décident de se lancer dans l'aventure. Deux possibilités ou bien ils adhèrent complètement ou alors ne se rendant pas trop compte de ce qu'il faut donner pour y arriver finissent par laisser tomber en cours de route.

Il n'y a donc pas de profil type, c'est a priori à la portée de tout le monde alors pourquoi ne pas essayer.

Ce qu'il faut savoir quand on veut devenir Professeur de Yoga


La formation qu'elle soit sur 2 ans, un mois, 200 heures, 300 heures ou 500 heures ne sera jamais suffisante, il faut continuer de se former, ça prend donc un budget monétaire assez conséquent car à ce jour les formations gratuites de Yoga n'existent pas.

Il faut pratiquer PHYSIQUEMENT, pratiquer des asanas. La base du Yoga dans 90% passe par la pratique des asanas. Si l'exercice physique ce n'est pas trop votre truc ça risque de devenir assez compliqué. A moins que vous ne trouviez une formation qui ne forme que sur les Pranayamas, Méditation, Yoga Nidra, pleine conscience. Dans ce cas oui pourquoi pas.

Une formation de 200 heures ne couvre pas tout.

Vous souhaitez donner des cours aux femmes enceintes, avant, pendant et après, il vous faut une formation spécifique.

Vous souhaitez donner des cours aux enfants, formation spécifique.

Vous souhaitez ne faire que de la Yoga thérapie, formation spécifique.

Vous souhaitez faire le Yoga du rire, formation spécifique.

Vous souhaite enseigner le Yoga aux seniors, formation spécifique.

Il y a sans doute autant de formation que de demande. Internet sera votre meilleur ami pour trouver la formation qui vous convient.

Quel style de Yoga?


Certains "Yogis aguerris" vous diront "ah mais il n'y a pas de style de Yoga, on pratique le Yoga c'est tout"...... bref.... pathétique, ça n'aide personne de répondre de manière égocentrique.

N'en déplaise il y a différents styles de Yoga, j'entends les mauvaises langues dire "ah oui le yoga commercial et l'autre, le vrai yoga".....  blablablabla ne vous laisser pas influencer, ces mêmes personnes considèrent Tirumalai Krishnamacharya ou même BKS Iyengar comme du Yoga purement commercial. On ne va pas se battre avec ces gens, ça ne sert à rien de perdre son énergie.

Je vous recommande un super article "Histoire des Postures de Yoga" d'un blog absolument délicieux que je vous conseille "Mathilde fait du Yoga". Elle explique tout parfaitement très bien du coup je n'ai rien à dire. 

Pour faire court nous allons faire deux sections. Le yoga dit "cool" et le Yoga dit "dynamique".

Yoga "cool" ou Yoga relaxant


Hatha Yoga où l'on garde les postures entre 9 et 12 respirations. C'est le Yoga enseigné à Shivananda Ashram qui commence avec 12 Sun Salutations Hatha qui peuvent être enchainées assez rapidement pour bien préparer le cours.

Le Yoga Nidra ou sommeil lucide créé par Swami Satyananda Sarawasti créé dans les années 1940 et enseigné à l'école Bihar (Bihar School of Yoga) en Inde.

Iyengar Yoga où l'on ne pratique que 5 ou 6 postures assistées de briques, sangle, coussin, bolter dans le but de garder un alignement précis. C'est le Yoga de la précision et l'origine de tous les yogas dit de thérapie.

Yin Yoga créé par Sarah Powers et Paul Grilley qui est un yoga où l'on garde les postures entre 45 secondes et pouvant aller jusqu'à deux minutes avec l'aide de bolter, sangle, coussin, brique etc. Directement inspiré (selon moi) du Iyengar Yoga.

Fly Yoga, Aerial Yoga, Anti gravity Yoga que l'on pratique avec l'aide de grosses sangles très larges accrochées au plafond, directement inspiré de l'Iyengar Yoga.

Kundalini Yoga directement des upanishad de Vivekananda (vers 1890). Je ne suis pas certaine de pouvoir le mettre dans une pratique "cool" car il peut être aussi dynamique. Entre les deux dirons nous mais c'est une pratique à part et très bien enseigné qui peut faire des merveilles.

Yoga dit "dynamique"


Ashtanga Yoga de Krishnamacharya qui présente plusieurs sections:

Les séries de l'Ashtanga Yoga Vinyasa (6 au total) crées par Sri Pattabhis Jois et toujours enseignées par Sharat Jois son petit fils et sa mère Sarawasti à Mysore en Inde. Des professeurs tels que Derek Ireland, John Scott, David Swenson, Iain Grysak, Kino MacGregor, Mark Robberds, Laruga Glaser, Petri Räisänen, Kristina Karitinou, Ajay Tokas, Manju Jois, Eddie Stern et bien d'autres encore ont contribué à le rendre plus "populaire" si je puis dire et plus accessible à un grand nombre de pratiquants dans le monde entier par le biais d'Ateliers et de Formations de Yoga.

Vinyasa Yoga aussi appelé le Vinyasa Flow Yoga ou Flow Vinyasa Yoga ou Yoga Flow (on peut changer le titre à l'infini) qui est dérivé des séries de l'Ashtanga Yoga sauf qu'il n'y a pas de série à proprement parlé, tout le monde peut faire son "flow" comme il le souhaite. En France la personne qui l'a amené est Gérard Arnaud.

Prana Flow de Shiva Rea, directement inspiré de l'Ahstanga Yoga.

Strala Yoga de Tara Stiles, inspiré de l'Ashtanga Yoga.

Power Yoga de Baron Baptiste, inspiré de l'Ahstanga Yoga.

Jivamukti Yoga de Sharon Gannon et David Life, inspiré de l'Ashtanga Yoga.

Yogalates de Louise Solomon qui est une fusion entre le Pilates et le Yoga (donc on le prononce Yogalatès).

Accro Yoga ou pour les plus sceptiques le Yoga du "cirque".... il faut savoir que l'on trouve des vidéos sur Youtube où l'on voit Kirshnamacharya pratiquer l'accro yoga.... donc pas si nouveau que ça dans le fond.

Bikram Yoga ou Yoga Chaud ou Hot Yoga créé par le très sulfureux Bikram Choudoukry (aujourd'hui en disgrâce totale) durant lequel vous pratiquez 26 postures dans le même ordre de manière statique dans une chaleur (suffocante) de 38°.... (je l'ai pratiqué pendant 6 ans, je voulais même devenir Prof de Bikram mais en fait non....).

Voici donc plus les connus. Peut être et sans doute qu'au moment où je tape ces lignes un nouveau style de pratique d'asana est en train de voir le jour....

L'avantage c'est qu'au final tous ces styles restent basés sur le même concept : respirer et apprendre à bouger avec la respiration.

Vouloir enseigner le Yoga.... mais lequel?

Idéalement vous devez enseigner ce que vous pratiquez. 

Dans un monde parfait vous devrez avoir pratiqué de manière régulière avant de vous lancer dans une formation de Yoga.

Savoir quel yoga vous convient, seulement vous peut le déterminer, personne d'autre. Pratiquer autant de Yoga que possible et choisissez le votre puis peut être créé le votre (mais alors là il va falloir pratiquer, pratiquer, pratiquer et pratiquer on s'entend!!).

Une fois que vous avez trouvé "votre" yoga pratiquer encore avant de vous mettre dans la peau d'un professeur de Yoga.

Et demandez-vous pourquoi vous souhaitez l'enseigner.

Vous souhaitez enseigner le Yoga de manière généreuse et faire votre Karma Yoga en donnant des cours de Yoga gratuit, soit aucun problème avec ça, à condition d'avoir un bon compte en banque car entre les formations à suivre et les cours à donner, qui va remplir votre frigo?..... ou alors en gardant une autre activité à temps complet qui vous permette de vous dédier complètement à l'enseignement gratuit.

Vous souhaitez enseigner le Yoga pour "changer le monde" et voir les papillons volés et voguer sur des mers calmes en postant des photos de vous sur des plages paradisiaques dans des endroits de dingue. C'est possible, dans ce cas pratiquer, pratiquer, pratiquer, pratiquer, pratiquer car les places ne sont pas nombreuses et seuls les "bons" ou alors ceux qui sont très forts en marketing (donc pas forcément super bons du coup) y arrivent.

Vous souhaitez en faire votre métier, votre vraie passion, vous adorez le Yoga, vous le pratiquez tout le temps, "tapas" (discipline) est votre second prénom, alors vous avez probablement plus de chance d'y arriver. Attendez-vous donc à faire un changement radical dans votre vie, moins de sortie au programme, moins de fiesta, des amis probablement différents car tout le monde ne pourra pas vous suivre sur le chemin des chakras illuminés, quelques sacrifices au passage, des journées gruyère, cours le matin, puis rien dans l'après-midi et cours le soir quand tout le monde sort du travail, ce sera votre quotidien si vous enseignez dans les grandes villes.

Si vous enseignez dans les petites villes, stress, comment ramener des gens, comment vous faire connaître, comment en vivre? Ce n'est pas impossible loin de là et bien au contraire, vous apportez quelque chose dans votre région que personne ne fait, c'est magnifique..... mais il faudra beaucoup travailler sans pour autant perdre votre pratique (ça c'est le plus dur, donner des cours et continuer à pratiquer) et sans jamais baisser les bras (vous êtes des stars, des guerriers en puissance), foncez, ne lâcher rien.

Vous souhaitez organiser seulement des retraites de Yoga car soyons clair financièrement parlant c'est effectivement plus payant et ça assure une rentrée d'argent plus rapide. Pour ça je vous dirai d'attendre au moins trois ans, les gens ne vont pas venir s'ils ne vous connaissent pas et en tant que nouveau professeur de Yoga il faudra d'abord vous faire connaître dans les cours de Yoga. Donc patience et persévérance car rien n'est impossible.

Il y a TROP de professeurs de Yoga !!!

Je ne suis pas d'accord. Les gens qui disent ça sont la plupart du temps les professeurs déjà en place et qui ont peur que l'on pique leurs clients.

Il n'y a pas trop de professeurs de Yoga il y en a beaucoup, c'est différent.

Tout comme il y a plusieurs styles de Yoga, il y a différents profs de yoga qui enseignent de manière différente dans une atmosphère différente.

Vous pouvez trouver des professeurs de yoga médiocres ou très mauvais tout comme d'autres personnes trouveront ces professeurs de yoga absolument remarquables. Donc décider de qui est bon de celui qui est mauvais est une opinion très personnelle qui ne doit pas vous influencer ni influencer les autres personnes. Seul vous êtes apte à faire à vous faire votre propre opinion.

Si vous jugez un professeur de Yoga mauvais et que vous commencez à déblatérez dessus dites vous que la roue tourne, un jour vous serez peut être dans la position du prof de Yoga qui est "nul".

Tout comme je déteste les cours de Yoga en musique pour autant je ne les fustige pas, personnellement ça me met de mauvaise humeur surtout quand je ne suis pas prévenue que le cours est en musique mais ça reste le choix du professeur et quand je suis dans son cours je suis son élève. Point barre. Si je n'aime pas je ne reviens pas c'est aussi simple que ça.

Professeur de Yoga mais pourquoi?

 Mais POURQUOI PAS???

Est-ce que l'on demande à un boulanger pourquoi il fait du pain tous les jours ? Et si vous souhaitez devenir boulanger vous allez devoir suer et vous levez tous les matins aux aurores pour préparer votre pain, vous allez peut être créé une nouvelle "Tradition" et devenir le meilleur pain de votre ville tout ça par la force de vos bras et de votre volonté et de votre courage, c'est une passion et vous souhaitez la partager. C'est pourtant simple.

Les meilleures boulangeries à New York sont françaises car il n'y en avait pas, ou alors si mais façon américaine donc pas bonnes.

Du coup dans votre petite ville de Province vous souhaitez amener le Yoga aux habitants mais foncez, faites le !

Dans les grandes villes c'est mission impossible, les studios poussent comme des champignons.... et alors ne vous découragez pas, il y a de la place pour tout le monde, nous sommes nombreux sur cette planète me semble. N'ayez pas peur du changement mais de la routine. De la concurrence oui il y en aura, de la médisance mais absolument - rien de tout ça ne doit vous faire peur au contraire, si vous n'essayez pas vous ne le saurez pas.

Professeur de Yoga c'est super !

Je confirme. Les premières années un peu à tâtons mais avec de la persévérance et BEAUCOUP de pratiques c'est absolument génial. On rencontre des gens supers sur les tapis de Yoga et les échanges sont chaleureux. Des gens que l'on n'aurait certainement jamais rencontré dans notre petit cubicule de bureau.....


Et sinon c'est comment d'enseigner le Yoga ?

C'est dur :-)

On ne peut effectivement pas plaire à tout le monde, c'est pas grave.

On oublie ses pratiques : ça en revanche c'est grave. Si vous ne pratiquez pas vous ne pouvez pas enseigner.

On revient au boulanger, s'il ne fait pas de pain il n'est plus boulanger......

Et n'oubliez pas vous êtes formidable!

- Namaste -