Friday, June 16, 2017

Peut on faire du yoga si on est DEJA en bonne santé?

Et qu'a priori on a absolument aucun problème?

Je rebondis sur l'article que j'ai écrit auparavant "Yoga ou Yoga Thérapie?" dans lequel je mentionnais que la connaissance de l'anatomie n'était pas une obligation, ça peut être un "plus" mais pas une condition sine qua non. Pourquoi? Parce qu'il me semble que le Yoga est avant tout la connaissance de soi.

Si tant est qu'il y ait un "but" au Yoga, l'ultime achèvement serait/est Samadhi. Ou bien je n'ai rien compris à Patanjali.....

Il y a énormément d'articles qui portent sur : "Comment le Yoga peut soigner la dépression", "Comment maigrir avec le Yoga", "Comment ne pas se blesser avec le Yoga",  "Comment retrouver le sommeil en pratiquant le Yoga", "Comment le Yoga m'a aidé à gérer mon stress", "Six Raisons pourquoi les femmes noires doivent pratiquer le Yoga", "Comment avoir de beaux cheveux en pratiquant le Yoga", "Pratiquer le Yoga même si on est en surpoids,  la liste est bigrement longue.....

Je ne doute absolument pas des bonnes intentions derrière ces articles en revanche l'on peut finir par croire que le Yoga aurait réponse à tout et surtout que le pratiquer reviendrait à se dispenser d'aller voir de vrais spécialistes en leurs domaines.

Le Yoga n'est pas une pilule miracle, ce n'est pas un médicament et même s'il apporte bien être et sérénité dès lors qu'il y a un vrai problème émotionnel qui empêche le sommeil, provoque la dépression et des habitudes alimentaires compulsives dans ce cas le Yoga ne sera qu'un plus vers le chemin du bien être mais ne pourra pas se substituer à des vrais professionnels dont c'est le travail.

On se retrouve parfois avec des intervenants très calés en anatomie qui vont vous expliquer à quel point c'est très mauvais de faire un Padmasana pour les genoux sans pour autant être des pratiquants de yoga......
 
On se retrouve aussi avec des professeurs de Yoga qui "conseillent" des élèves sur des sujets assez pointus alors qu'ils ne sont pas thérapeutes du tout....

Chacun doit pouvoir garder sa place et travailler en harmonie. Personnellement quand j'enseignais le Yoga à Paris et que j'avais une femme enceinte dans mes cours je la redirigeais vers un cours adapté avec un professeur qui avait reçu une formation pre et post natal.

En tant que Professeur ont peut dispenser des conseils basés sur notre propre expérience personnelle et sur notre pratique régulière mais si une personne présente un vrai problème d'émotivité et vient à votre cours dans l'espoir que vous pourrez répondre et surtout résoudre ses problèmes, mis à part l'oreille attentive il sera de rigueur de la diriger vers un professionnel.

Tout va bien dans ma vie est-ce que je peux quand même faire du Yoga?

Effectivement si on continue sur cette lancée c'est la question que l'on va finir par se poser.

Le Yoga est la connaissance de soi, qui sommes-nous? On se définit souvent par "je" suivis du verbe "être" et notre prénom ou le travail que nous faisons, ce qui veut dire qu'en fait nous ne serions pas uniques parce que des "Stéphanie qui enseignent le Yoga (par exemple)" il y en a pas mal dans le monde. Pourtant mon ADN est unique. Donc en soi nous sommes uniques, il y en a pas deux comme nous mais en dehors de nos civilités qui sommes-nous vraiment? Comment pouvons-nous nous définir en dehors du diktat de la société?

Je "suis" célibataire, je "suis" marié(e), je "suis" veuf(ve)", je "suis" retraitée, je "suis" blanc(he), je "suis" noir(e) etc.

Est-ce que le monde dans lequel on évolue est vraiment ce qui nous entoure ou bien est-ce que nous sommes dans une matrixe? Est-ce qu'il y a d'autres planètes habitées que la Terre? Est-ce que pendant que j'écris cet article un autre "moi" évoluerait dans un espace parallèle dans une autre ère?

Est-ce que la chaise que je regarde est vraiment une chaise? Qui a décidé qu'on allait appeler cet ustensile une "chaise"?

On dit que le corps est énergie pourtant la seule chose que nous voyons est notre enveloppe corporelle, de la chaire, des veines, du sang. On dit aussi que nous n'utilisons que 10% de capacité de notre cerveau. Pourquoi et comment en sommes-nous arriver là, à nous dire okay 10% c'est pas mal, on n'a pas besoin des autres 90%, c'est cadeau!

En Yoga on parle des nadis et des chakras et non vous ne pourrez pas réaligner vos chakras en un mois ou un week-end désolée....

Alors c'est clair que c'est beaucoup moins vendeur si on vous dit que le Yoga est avant tout la quête de soi, une introspection personnelle, un chemin qui peut être douloureux car il remet en question tout ce que la société nous a imposé et continue de nous imposer, il remet en question notre savoir et les connaissances apprises à l'école, on s'aperçoit qu'en fait le Yoga ce n'est pas qu'un joli asana sur le dernier Manduka avec le dernier legging à la mode qui vous aura coûté la bagatelle de 100€ parce que sponsorisés (le tapis et le legging) par la dernière superbe prof de yoga connue sur des réseaux sociaux qui fait la pluie et le beau temps dans la sphère yoga.

Le dernier magasine à la mode Yoga vous dit que Chaturanga Dandasana est très mauvais pour les épaules si vous ne faites pas ci ou pas ça..... du coup on range au placard les Hatha Yoga Pradeepika, les Yoga Malas, les BKS Iyengar et autres car les magasines de Yoga sont devenus la bible du Yoga....
Et si avant de vouloir sauver le monde dans des collants lycras en devenant végétaliens parce que l'un des seuls concepts que l'on retient des Sutras est "Ahimsa", ça va devenir une marque déposée un jour, on se recentrait sur soi, seulement soi pour savoir qui l'on est et si tant est que l'on ait un but quel est-il? Et si au lieu de vouloir faire un équilibre sans le mur pour le poster sur Instagram et avoir des millions de j'aime on essayait tout simplement de canaliser notre énergie, de regarder la nature qui nous entoure et apprendre d'elle?

Je suis d'accord que la pratique du Yoga telle que nous la "consommons" à l'heure actuelle peut avoir des effets thérapeutiques évidents, en revanche un professeur de Yoga à moins d'avoir des études de médecine en ce sens ne pourra pas faire une opération à coeur ouvert, même si le Yoga est très bon pour la santé vous aurez quand même besoin de passer par la case chirurgien.

Idem avec la levée de boucliers de certains praticiens de la santé qui se sont retrouvés dans leur cabinet avec des gens qui s'étaient blessés en faisant une posture de yoga, du coup il y aurait des postures à éviter selon eux, selon ces praticiens certaines postures de yoga pourraient être dangereuses sur la santé et sans même n'avoir jamais vraiment pratiqué vous sortent des articles ou des livres sur le comment du bien faire du Yoga.....

Un jour les asanas sont bénéfiques et soigneraient de tous les maux un autre jour ils le seraient moins....

Encore une fois on parle d'une pathologie et non pas de l'être humain dans son ensemble, or le Yoga et au risque de me répéter est bien la quête de Soi vers l'illumination ultime, le calme absolu qu'est Samadhi (et désolée vous ne pouvez pas l'atteindre en un mois de pratique même si c'est ce que l'on vous a promis...).

Crédit Photo: samadhiyoga.net
- Namaste -
Post a Comment