INDE - UN PAYS QUI VOUS CHANGE

Vivre la vie que l'on rêve est-ce vraiment un luxe?

Les étapes pour pouvoir faire ce que l'on aime vraiment et pouvoir en vivre sont de douces à compliquées, quelques sacrifices sont essentiels, parfois un grand malaise peut vous envahir, craintes, peur, instabilité de l'esprit, incompréhension face à certaines situations puis un jour vous vous rendez compte que de toute manière vous aviez raison, vous êtes définitivement sur le bon chemin et la vie est on ne peut plus harmonieuse.

Si en plus vous avez le choix d'aller vivre dans un pays dit du Tiers Monde où tous vos points de repère, vos références culturelles et vos habitudes ne trouvent pas leur place, il est certain que parfois votre moral sera semblable aux montagnes russes.

Une journée typique à Mysore :

Pendant que Trupta, Rakesh ou Arvin prennent la classe matinale je nourris notre nouveau membre à Samyak Yoga : Loucie.






Loucie est un chien de la rue que nous avons récupéré le 31 mars, pesait 500 grammes, avait la gale et autres trucs vivants dans et sur son corps, perdait ses poils et avait un ventre gonflé à l'hélium.

Aujourd'hui c'est un chiot plein de vie qui joue avec son bagel, son os, son "doudou", quand elle perd son os elle planque les tongs des yogis sous le lit, quand elle estime avoir été "lésée" des ses droits de chiot, spécialement après sa douche, elle mange les fringues et se planque dans les sacs. Elle a effectivement une vie bien compliquée maintenant, avec 38 hectares de terre où elle peut courir et des étudiants internationaux qui la gâtent à n'en plus finir.

Une fois qu'elle a pris son premier repas nous allons au bord de la Rivière Cauvery où je pratique les Pranayamas et le Noli pendant qu'elle reste très occupée à courir après les grenouilles, les oiseaux multicolores (bonne chance pour les attraper), ramasse les sacs plastiques (eco dog) pour finalement s'écraser sur mes genoux et me mordre mes doigts en chin mudra....




7h30 fin de la marche matinale, moment rapide pour vérifier les emails avant d'aller en cuisine pour superviser le petit déjeuner. Oui je sais ma vie est terrible, nous avons du personnel qui s'occupe de nous faire nos repas, moi je suis la masterchef du pain grillé et chargée en chef de sortir le beurre du congélateur pour qu'il ne soit pas super dur pour les étudiants. Parfois il arrive que le beurre que j'ai sorti se retrouve directe au congélateur car Nirej ne comprend pas pourquoi je le sors, croyant bien faire il le remet au congélateur..... il range aussi le fromage au congélateur, alors je le change de place mais encore une fois Nirej croyant bien faire le remet au congélateur.....

La première fois que j'ai sorti le grille pain, personne n'avait l'habitude de s'en servir et ça a été tout un scoop pour les gens de la cuisine de voir une étrangère utiliser cette machine. Du coup le matin je grille du pain supplémentaire pour eux car ça fait cool de manger de la bouffe continentale. Ah le choc des cultures !

Je pourrai vous raconter le jour où j'ai cuisiné les pâtes "al dente" et où pour la première fois j'ai intégré la mode des salades (car oui à Mysore on trouve de la LAITUE!!!), tout le monde voulait gouter la vinaigrette balsamique que j'avais préparée. La bouteille de vinaigre balsamique leur semblait suspecte car elle ressemble à une bouteille de vin.

Une fois le petit déjeuner terminé c'est le temps du Karma Yoga où les étudiants rangent leur chambre, nettoient le shala etc.

10 heures - cours d'anatomie ou philosophie du Yoga. Pendant que l'un de nous enseigne, les deux autres partent en ville faire les courses et dans une ferme locale pour acheter les fruits et légumes.

J'adore aller faire les courses en moto, toute une expédition. Le casque en Inde est obligatoire pour la personne qui est devant, moi je suis derrière et je tripe ;-)

Dans l'intervalle nous surveillons la construction de notre édifice qui avance.


Parfois pendant les cours nous sommes interrompus par le bruit des crakers utilisés pour faire fuir la colonie de singes qui s'amusent à jeter les noix de cocos au sol, à voler le linge, à arracher les fleurs etc....

Oui il y a un singe mais je sais la photo n'est pas bonne.
Nous sommes aussi interrompus par les paons dans le champ d'à côté, et dès que quelqu'un en voit un faire la "roue" nous sortons tous précipitamment du shala dans l'espoir de le voir, ce qui bien évidement a pour effet de le faire fuir, donc la plupart du temps on les voit s'envoler. J'avais déjà  vu des paons en Thaïlande mais ici ils sont particulièrement énormes.

Il y aussi les vaches du champ voisin qui viennent nous voir, nous les trouvons trop maigres mais il parait que c'est la catégorie de la vache qui est comme ça, en même temps nos vaches sont tellement shootées aux hormones que lorsqu'on voit une vache naturelle (une vache bio en somme) ça fait bizarre.

Ensuite arrive le repas de midi durant lequel les étudiants sont heureux car une partie de la journée est finie et ils sont plus proches de l'heure du coucher. Il fait très chaud les après-midis, certains étudiants vont se reposer au bord de la rivière et reviennent en cours à 4h30 PM avec des couleurs qu'on ne leur connaissait pas. Le rouge c'est beau mais douloureux....

Après le cours nous avons notre deuxième break de Chaï Tea, parfois il est sucré et on ne le sait pas alors on rajoute du sucre, parfois il n'est pas sucré et en le goutant trop vite on se brule la bouche car il est bouillant. Mais au final il reste tout le temps bon, c'est juste qu'il faut toujours demandé s'il y a du sucre dedans ou pas.

Après la pause thé les étudiants retournent en cours pour les Pranyamas, Méditation et Histoire de l'Inde pendant que moi je vais prendre une douche et nourrir mon monstre pour son troisième repas de la journée. 

Puis le diner arrive, les étudiants sont propres, rompus de fatigue, avec des courbatures en veux-tu en voilà mais visiblement très heureux d'être parmi nous. Lorsque Loucy pointe son nez dans le réfectoire (qui lui est interdit), si Rocky le chien maitre des lieux n'est pas là elle a droit à des caresses dans toutes les langues, US, Suédois, Kanada (langue locale), Français. 
Si Rocky est dans les parages elle file droit et je la prends sous mon bras pour la ramener à la maison.

Sinon elle essaie de faire copain/copines avec les chats qui s'en foutent royalement.



D'une vie parisienne assez bien organisée je suis maintenant à Mysore où les douches se prennent au seau, où parfois il n'y a plus d'eau, plus d'électricité, où les tongs restent les chaussures locales, où quand il fait 25° il fait........ FROID, où je peux boire une noix de coco fraiche quand je veux, suffit juste d'aller les chercher dans l'arbre - j'ai demandé à Nirej de m'apprendre la technique de monter dans l'arbre, ça a l'air tellement simple quand je le vois faire, et il a  bien ri quand il m'a vu faire..... c'est mieux quand c'est lui qui monte !

Le jasmin se ramasse à la pelle, il y a des fleurs multicolores partout, parfois nous avons un crabe dans le jardin, il a une pince énorme. Je pourrai continuer comme ça des pages et des pages entières.

Chaque jour je me rapproche de Samadhi.

Je vous souhaite un très bon weekend,

- Namaste -
Post a Comment