Comment "bien" donner un cours de Yoga ou de Pilates?

Vous noterez que j'ai mis "bien" entre guillemets..... J'aime mettre des titres à mes pages pour lesquelles je n'ai pas de réponse complètement affirmatives.....

Comment bien donner un cours de Yoga ou de Pilates ?

Tout d'abord les fondamentaux, le préparer, même si pour ma part je ne prépare plus vraiment mes cours, je m'inspire de ce que je ressens dans la salle, des élèves, de ce qu'ils me donnent quand j'entre dans la salle de cours. Je le fais au feeling, si je sens les élèves un peu fatigués ou démotivés (bien souvent le temps influence les comportements, s'il pleut, s'il fait beau, froid, chaud etc.) je concentrai mon travail sur les extensions thoraciques, des ouvertures d'épaules, des étirements du tronc.

Si je sens les élèves hyper dynamiques je donnerai alors un cours beaucoup plus actif, si j'enseigne le Yoga je m'appliquerai à faire un "flow" tout en continuité, si j'enseigne le Pilates avec la balle (mon cours préféré et MA spécialité) je m'appliquerai à un renforcement musculaire (pas du fitness on s'entend, tout le temps dans la douceur) précis, ciblé et des étirements.

Il vaut mieux se fier au niveau du cours que l'on donne, si vous devez donner un cours débutant vous le faites. Pour ma part c'est une règle que j'ai du mal à appliquer.... je sais je donne des conseils et ensuite je dis que je ne le fais pas.... mais je m'explique. Mes élèves sont pour la plupart des habitués, ils viennent en fonction de leur emploi du temps, s'ils peuvent se libérer pour 19 heures et que le cours est un niveau débutant même s'ils sont confirmés, c'est ce créneau qu'ils prendront. De ce fait je m'adapte.

Ce qui revient à dire qu'effectivement je m'adapte à la dynamique du groupe plutôt qu'aux exigences papier. Je ne dis PAS que c'est ce qu'il faut faire, c'est ce que moi je fais et à date ça marche bien.

La première règle du Pilates est "do not harm" que l'on peut traduire basiquement "ne pas nuire" ou encore interprété comme "ne pas faire mal". Dans mes cours je répète continuellement que ce n'est pas une compétition, que ce soit en Yoga ou en Pilates. Il est inutile de regarder ce que fait la personne sur le tapis d'à côté et de vouloir faire la même chose si votre corps ne l'autorise pas, il ne faut pas tricher, ça ne sert à rien.

Je répète quasi continuellement, pendant tout le cours, que si une douleur se fait ressentir dans le bas du dos au niveau des lombaires et des reins, tout d'abord il faut arrêter le mouvement, me le dire pour me permettre d'adapter le mouvement afin qu'il soit accessible à tout le monde.

Si à la fin d'un cours j'ai un étudiant qui vient me voir la main dans le bas du dos en me disant "que ça lui tire et qu'il a mal", tout d'abord je ne le félicite pas, je ne l'engueule pas même si j'en ai très envie et je lui réexplique ce que je me tues à répéter constamment pendant le cours "si un mouvement vous fait mal c'est qu'il n'est pas bon, vous n'êtes pas là pour vous souffrir"....

Hier soir ce fut le cas lors de mon dernier cours de la journée. Je donnais un cours de Pilates et nous en étions au side-kicks couchés sur le côté du corps. A la fin de la première série alors que je faisais un étirement du périformis, l'étudiante en question me dit que pendant tout l'exercice elle avait eu mal dans le bas du dos..... je lui ai jeté un regard noir car c'est une élève que j'ai depuis pas mal de temps, qui me connait et surtout qui connait ma ritournelle du "si vous avez mal etc...".... sur ce elle me regarde et me dit de ne pas l'engueuler.... je ne l'ai pas fait mais je suis restée ferme en lui réexpliquant ma position, je ne suis pas un bourreau, je ne suis pas là pour la faire souffrir.... Je lui conseille donc d'adapter le mouvement pour l'autre côté du corps.

Nous passons alors à l'autre côté et PENDANT le mouvement elle me dit que ça lui fait mal dans le bas du dos, je lui instruis donc de reposer ses jambes, de plier celle du bas et d'allonger la jambe du haut.... alors que je lui expliquais quoi faire elle continuait de faire le mouvement qui lui faisait mal.....

Dans ce cas j'applique la méthode de mon professeur de Yoga Gérard Arnaud qui lors d'une formation nous a dit "Je fixe un étudiant, mon instruction s'adresse donc directement à cette personne, je lui dis de plier les genoux, une fois, deux fois, trois fois.... il ne le fait pas..... je passe mon chemin"....

Est-ce que cela fait de nous des mauvais professeurs ? Est-ce que l'élève visé par ces remarques pensera que le cours était bien ?

Comme je l'ai déjà dit lorsqu'on donne un cours tout le monde ne vous aimera pas, l'humilité reste votre meilleure amie.

"Bien" donner un cours je ne sais pas si c'est possible, on ne peut pas donner de note, il n'y a pas de règle. Il y a des gens qui ne supportent pas d'être "corrigés" lors d'un exercice, qui ne supportent pas d'être touché.... d'autres qui vont prendre la mouche, d'autres qui ne ressentent rien ou d'autres qui continueront à faire un mouvement dans une posture toute tordue et tout en douleur.

On ne peut pas être derrière les gens tout le temps. C'est un peu comme les personnes qui veulent maigrir et qui se jettent sur des petits gâteaux, vous ne pouvez pas être derrière eux pour leur dire que ce n'est pas bien, que ce n'est pas nourrissant.

Il faut garder son intégrité, vous donnez votre cours, vous faites du mieux que vous pouvez, vous partagez votre savoir, votre ressenti. Chaque personne est différente, chaque cours sera différent, c'est le cycle de la vie, rien n'est fixe.

- Namaste -

Post a Comment